Marie – Vaudoyer

Jean-Louis Vaudoyer a été l’amant de Marie toute l’année 1906, puis, après leur étrange pacte de rupture, elle s’ouvre à Jean Binet de Valmer, pendant que Liane de Pougy la couvre de lettres et de bouquets.

Elle subit l’attaque violente d’Auguste Gilbert de Voisin qui tente même de la violer… puis qui s’enfuira au Dahomey, le 29 mai 1907.

Durant les entractes de sa passion et de ses aventures passagères, Marie pose pour Forain. Le « lion du dessin » est un familier du salon des Heredia qu’il a fait longtemps retentir de ses célèbres éclats de rires. Il a beaucoup d’amitié pour Marie, dont il apprécie la franchise. Il aime aussi la précision de son jugement, même s’il et parfois cru et acide. Henri de Régnier rapporte dans un de ses écrits resté inédit : « Chez Forain qui fait le portrait de Marie. Des dessins où un geste, une expression, une ligne sont notés d’un trait sûr, définitif, magistral » (15 octobre 1906)

La famille élargie (à Mme de Régnier mère et Isabelle de Régnier) passe l’été à La Baule, puis, au début de l’automne, après un bref retour à paris, Régnier annonce qu’il faut faire les valises, car il a décidé de passer les prochains mois à Venise, au palais Venier, comme lors de leur séjour de 1901.

Mme de la Baume et Mme Bulteau sont trop accaparées par leurs invités et ne les reçoivent que fort peu. Marie reste donc avec son époux jusqu’à ce que Vaudoyer vienne les rejoindre. Marie se promène avec lui dans Venise. Ils font mille folies, se photographient mutuellement, et, certains jours, se font même photographier ensemble par Régnier. Ils font même un grand voyage à trois : Padoue, Vicence, Vérone et Mantoue ponctuant ce périple Lombard.

Au grand dam de Marie, et comme à son habitude, Vaudoyer annonce rapidement son départ. Cette année, Venise ne cesse d’être sous la pluie. L’atmosphère au charme monotone est donc favorable aux longues rêveries, mais aussi propice à l’écriture. Ce sera Le temps d’aimer de Gérard d’Houville.

Mais ce temps humide qui pousse à la création est néfaste aux bronches de Marie. Le palais Venier est chauffé par un unique calorifère incapable de chasser l’humidité ambiante qui recouvre tout, la nuit, d’une légère moisissure. « Il n’est pas bon d’être malade à Venise dans un vieux palais solitaire où l’on a à son service qu’un vieux Antonio dont la bonne volonté n’a d’égale que l’incapacité… » C’est pourquoi on verra cette année-là, le spectacle insolite de Régnier, sur les zaterre et dans les cali de Dorsoduro, portant « un poulet froid, un régime de bananes ou une fiasque de chianti« , le diner de Marie.

La bronchite de Marie ayant évolué favorablement, les Régnier quittent Venise sous une formidable averse « qui ressemblait à du verre filé« .

Le temps d’aimer, conçut dans la Sérénissime, sera publié dans la Revue de Paris dans ses numéros du 15 décembre 1907 au 15 février 1908.

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Eric Richard Gaillet
    Déc 21, 2013 @ 22:50:06

    Je suis étonné de découvrir cette étrange histoire « de tentative de viol » d’Auguste Gilbert de Voisins en la personne de Marie Régnier, pourriez-vous citer votre source, svp, en vous remerciant d’avance.
    Eric Richard Gaillet

  2. oliaiklod
    Déc 21, 2013 @ 23:37:23

    C’est dans toutes les bonnes biographies…
    Marie de Régnier, Robert Fleury, Ed. Plon (l’épisode figure à la page 171)
    Edité également dans la collection Texto…
    C’est même évoqué dans le catalogue de l’exposition Marie de Régnier, Muse et poète de la Balle Époque, de la Bibliothèque Nationale de France.

    Auguste Gilbert de Voisins était devenu un habitué de la rue du Magdebourg, mais il souffrait de crises d’épilepsie. Ces crises, de plus en plus fréquentes inquiètent Marie qui lui rends visite. Hélas pour elle il est en très bonne santé ce jour-là…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :