Pour VME « il web è pieno di siti fake… »

Au mois, d’août, Matteo Secchi, de Venessia.com a réalisé une recherche sur Google avec comme requête : “Carnevale di Venezia 2013”.

Le premier site, en tête de liste des résultats était français (devinez lequel ? :-D)

Mais à sa grande surprise, les cinq ligne suivantes avaient leurs liens dirigés vers un site : www.carnevale-di-venezia.it qui propose des séjours, pendant le Carnaval de Venise, mais avec un hébergement à plus de 100 kilomètres de la cité lagunaire.

Ce site marchand proposait donc des trajets quotidiens Vérone – Venise, mais ce qui a le plus choqué nos amis vénitiens, c’est la présence d’un programme « officiel » avec le vol de l’ange pour le Mardi Gras (aujourd’hui, tout à disparu de ce site, sauf les propositions de séjours).

S’en est suivie une grosse polémique sur Internet, relayé par La Nuova di Venezia dans un article de Roberta De Rossi du 20 août : Carnevale, è scontro sui siti “acchiappa-turisti”

Tout de même, plus que le fait que des sites attrape touristes tentent de grappiller sur le pré carré des attrapes touristes vénitiens, ce qu’il faut retenir dans l’histoire, c’est bel et bien le laisser aller de la société qui a obtenu l’adjudication pour organiser le Carnaval : Venezia Marketing & Eventi.

En effet, à la date de parution de l’article, le « site officiel du Carnaval de Venise » indiquait sur ses pages… les informations et programme du Carnaval 2012.

De notre côté, dès le début du mois d’août, nous avons constaté que la page (vierge de toute information) du programme du Carnaval de Venise était de plus en plus consultée. Aujourd’hui, nous avons en moyenne une centaine de connexion journalières, uniquement sur cette page. Preuve qu’elle est nécessaire !

C’est normal : c’est en plein été que les touristes et carnavaliers qui souhaitent se rendre au Carnaval de Venise commencent à se préoccuper de réserver logement et transport, et qu’ils ont donc besoin des informations.

Nous avons donc contacté tous les acteurs, que nous connaissons : organisateurs de bals, de spectacles, de concerts, et même l’organisateur officiel et le directeur artistique du Carnaval. Seul ces deux derniers ne nous ont jamais répondu !

Mais, quoi qu’il en soit, nous sommes les seuls, à ce jour à proposer à celles et ceux qui veulent venir à Venise pour le Carnaval un large choix de ce qui leur sera proposé.

Questionné sur ce problème, la seule défense de Fabrizio Doria, directeur de VME à été de dire « il web è pieno di siti fake per fare cassa sull’immagine di Venezia, zeppi di errori : le date corrette del Carnevale sono 23 gennaio 12 febbraio« . On se croirait dans la Comedia dell’Arte ou une farce de Carlo Goldoni.

Pour masquer son incompétence, rien de mieux que d’accuser les autres (les compétents) de faire des faux !

Cela nous fait penser à la caricature donnée par Donna Leon du vice questeur Pata.

D’ailleurs dès le lendemain de la publication de cet article, le site était mis à jour, avec les bonnes informations et, si vous cliquez sur « Programmé », vous découvriez le communiqué de presse que nous avions détaillés dans notre article du 30 juillet : Carnaval de Venise – une programmation triennale

L’esprit créatif n’étant pas la marque première de l’organisation du Carnaval, on se doute fort bien que l’édition 2013 ressemblera comme deux gouttes d’eau à celle de 2012 !

Les doutes subsistent sur le taureau de feu, ou sur la présence des fontaines de sang juste sous les colonnes roses où l’on décapitait les patriciens autrefois. Sinon, pour le reste…

Se faire traiter de « fake » par des gens dont l’immobilisme est notoire nous reste en travers de la gorge !

Toutefois, ce que VME nous confirme c’est la multiplication des vols pendant le Carnaval.

Depuis longtemps, il y a eu le vol du Carnaval aux habitants de Venise qui n’y trouvent plus aucun intérêt, seulement de gros désagréments et une hausse faramineuse de leurs impôts (le carnaval coûte en moyenne 400 €uros à chaque vénitien).

Depuis peu, VME tente le vol du Carnaval aux mascherati qui viennent de toute l’Europe pour assurer le véritable spectacle, à leurs frais (10 jours de carnaval coûtent en moyenne 4.000 €uros à chaque costumé), désormais, les lieux où ils se plaisaient à donner du rêve aux touristes sont occupés par les marchands du temple.

En plus du traditionnel vol de l’ange, le premier dimanche du carnaval, on aura désormais le vol de l’aigle (au même moment que le vol de l’âne à Mestre), puis le vol du lion…

… de là à penser qu’il y a un message subliminal derrière, dans le style : « Venise capitale mondiale du vol en tout genre » ?

Décidément, la polémique n’est pas prête de s’éteindre autour du Carnaval !

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. Giorgio
    Sep 11, 2012 @ 08:58:11

    Comme on dit chez nous, « ouais! ben ça promet!!! » affaire à suivre!
    Nous y serons…. peut-être pour la dernière fois! au fait a-t-on une idée du thème proposé pour 2013.
    Un grand merci et impatient de vos nouvelles infos
    Giorgio CH

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :