Catherine, princesse à San Michele – XIV

La princesse Catherina Petrovna Troubetzkoy née Moussine Pouchkine est morte le 3 janvier 1897 à l’âge de 81 ans.

Après la cérémonie religieuse célébrée le 5 janvier en l’église de San Giorgio dei Greci, à Venise, elle à été inhumée dans cette terre qui l’avait accueillie depuis plus de vingt ans, elle et sa famille.

Церковь Сан-Джорджо деи Гречи (итал. Chiesa di San Giorgio dei Greci) — церковь в Венеции, в районе Кастелло.

Церковь была построена в 1530 году, после основания греческой колонии в Венеции. В отличие от большинства церквей, храм является православным. Фрески церкви созданы Михаилом Дамаскином и Эммануилом Цанесом.

Колокольня церкви наклонена.

La princesse Catherina Petrovna Troubetzkoy repose désormais au cimetière de San Michele in Isola, à Venise.

Vous pouvez retrouver la généalogie (non encore exhaustive) de cette grande famille à partir de la fiche de Catherine

Marie Vel, veuve Ennès, princesse Troubetzkoy est morte le 13 mars 1930, à 19:30 heures, au Lido di Venezia.
C’est à cette époque, après la mort de leur mère, que ses filles se sont préoccupées de la concession à perpétuité du cimetière San Michele où reposent désormais leurs parents et leur grand-mère. A cette époque, elles habitaient 43E via Malamocco, au Lido de Venise.

Elle ont obtenu pour 6.000 lires la concession à perpétuité, fait réaliser le monument que nous connaissons aujourd’hui, et fait procéder au regroupement des corps. Catherine était inhumée dans le même enclos des « Greci » à l’emplacement N° 3, près de l’entrée. On a simplement transporté sa dépouille d’un bout à l’autre de l’enclos. Les cendres de Louis Martin étaient toujours à Vérone, d’où on les a emmenées. Rien n’est dit à propos du corps Marie, qui pendant ce temps devait attendre dans quelque dépositoire du cimetière.

La tombe que nous connaissons à été terminée et a accueilli cette famille à la fin de l’été 1930.

Marie Ennès, qui était surnommée Marousia (diminutif russe de Maria) est décédée le 5 janvier 1932, calle del Tranghetto à Venise, une maison proche du Grand Canal, dans la paroisse de San Felice. L’adresse civile de cette maison étant 3693 Cannaregio. Dans un premier temps, elle fut inhumée dans la champ commun de l’enclos I. On peut supposer que c’est à ce moment que Eleonore, la dernière survivante de la famille s’est préoccupée de la sépulture de sa sœur, et de la sienne.
Marie à été transportée dans la concession N° 27 du secteur Grec, voisine de leurs parents et grand-mère, le 4 février 1932. Le monument funéraire que nous connaissons à été posé le 9 juin 1932.

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. ARTIGUEBIEILLE
    Déc 29, 2013 @ 11:18:17

    Bonjour, je trouve l’histoire de cette princesse très intéressante. Hélas lors de ma visite à Venise je ne suis pas allée au cimetière et je le regrette.
    Est-ce que Catherine est dans un caveau avec sa fille et petites-filles ou ont-elles chacune une tombe séparée ?
    Merci pour votre réponse

  2. oliaiklod
    Déc 29, 2013 @ 16:51:17

    Catherine est inhumée avec sa fille et son gendre, les deux petites-filles sont dans la tombe de gauche.
    Il me semble que je l’ai précisé dans l’épisode XV de cette biographie :

    Les deux tombes sont à quelques mères à droite de celle de Diaghilev (voir )

  3. ARTIGUEBIEILLE
    Déc 31, 2013 @ 08:29:34

    Merci pour votre réponse très utile.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :