Fort tremblement de terre, la nuit dernière, en Emilie-Romagne.

Un violent tremblement de terre dont l’épicentre se situe dans la municipalité de Finale Emilia, près de Modène à été ressenti cette nuit à 4:03 heures. Selon l’Institut National de Géophysique et de Volcanologie, la magnitude du séisme de 5,9 (remonté à 6 puis 6,1) sur l’échelle de Richter et à une profondeur de 6,3 km, il a duré 30 secondes. C’est une forte secousse comparable à celle d’Aquila en 2009.

(Nous construisons cet article au fur et à mesure que les informations nous parviennent de nos amis sur place)

Une seconde secousse, d’une dizaine de secondes, moins violente, à été ressentie à 5:05 heures.

Pour le moment, on dénombre six victimes, dont quatre à Ferrare et une à Bologne (une allemande de 37 ans, qui a fait un malaise fatal causé par la frayeur, à Sant’Alberto di San Pietro in Casale près de Bologna). Les secousses ont été ressenties dans toute la région, notamment à Brescia et Venise. Il ne nous a été fait part d’aucuns dégâts dans ces deux villes où nous avons des (beaucoup) d’amis.

Malgré l’heure de l’évènement, les réseaux sociaux et les liens de solidarité se sont immédiatement activés. Nous recevons, par nos amis italiens, avec qui, nous ne pouvons qu’affirmer notre solidarité, les premières photos, inédites, de la catastrophe et de ses conséquences.

Deux victimes, Nicola Cavicchi et Leonardo Ansaloni, étaient des ouvriers de la Sant’Agostino Ceramiche ensevelis sous la toiture de leur usine. Ils auraient terminé leur service à 6 heures. Un autre, ouvrier marocain de 29 ans, est mort dans l’effondrement d’une installation industrielle, tué par la chute d’une poutre métallique, à Ponte Rodoni di Bondeno. L’usine Ursa y produit du polystyrène expansé. La quatrième victime à été retrouvée dans les décombres de la fonderie Tecopress de Sant’Agostino. En plus de l’allemande, une centenaire est morte de peur à Sant’Agostino, ce qui porte à six le nombre des victimes à cette heure. On dénombre également une cinquantaine de blessés.

Depuis hier soir, on compte une cinquantaine de secousses dans toute la région : voir relevés et carte

Les anciens d’une maison de retraite ont été évacués et des soins leur sont prodigués à l’abri sous des tentes.

Comme les secousses se succèdent encore et encore, c’est dans les parcs que les italiens attendent désormais

11 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Bellot
    Mai 20, 2012 @ 11:29:45

    De tout cœur avec nos amis italiens…

  2. oliaiklod
    Mai 20, 2012 @ 12:57:30

    Les photos publiées par le journal français Le Figaro :

    La secousse de magnitude 6 a été ressentie dans tout le nord du pays. Le bilan provisoire est d’au moins six morts. Ci-dessus, le bâtiment effondré d’une usine de carrelage à Sant’Agostino de Ferrare où deux ouvriers ont trouvé la mort. Un troisième ouvrier de cette usine est porté disparu. Crédits photo : STRINGER/ITALY/REUTERS
    Tremblement de terre en Italie

    Deux policiers se tiennent à côté du corps d’un des deux ouvriers tués dans l’usine de céramique de Sant’Agostino. Crédits photo : STRINGER/ITALY/REUTERS
    Tremblement de terre en Italie

    Un silo de plus de 20 mètres de haut est tombé à Burana, entre Ferrare et Modène, à proximité de l’épicentre du séisme qui se situe à 10,1 kilomètres de profondeur près de San Felice (à 36 kilomètres de Bologne). Crédits photo : Pierre Teyssot/AFP
    Tremblement de terre en Italie

    La mairie de Sant’Agostino a littéralement été éventré par le tremblement de terre. Au second plan, le clocher de l’église a lui aussi été endommagé. De nombreux clochers de villages se seraient aussi effondrés d’après les témoignages recueillis par les médias italiens. Crédits photo : STRINGER/ITALY/REUTERS
    Tremblement de terre en Italie

    La tour de l’horloge du château Delle Roche à Finale Emilia a été détruite. De nombreuse autres parties du bâtiment se sont elles aussi effondrées provoquant une véritable catastrophe culturelle. Crédits photo : STRINGER/ITALY/REUTERS
    Tremblement de terre en Italie

    Deux voitures détruites par l’effondrement d’un bâtiment à Finale Emilia. Crédits photo : STRINGER/ITALY/REUTERS
    Tremblement de terre en Italie

    L’église de Finale Emilia n’a pas résisté aux secousses. Crédits photo : Reuters
    Tremblement de terre en Italie

    Le toit de cette usine située à Burara s’est lui aussi effondré. Crédits photo : Pierre Teyssot/AFP
    Tremblement de terre en Italie

    Le séisme italien a fait au moins six morts (Par Richard Heuzé, lefigaro.fr)

    Le nord du pays et plus particulièrement la région de Modène et de Ferrare ont été secoués par un tremblement de terre de magnitude 6.

    La première secousse, forte et prolongée, de magnitude 6, a été ressentie à 4h04 dans toute l’Emilie-Romagne. Elle a été suivie, à distance d’une heure, par deux secousses de moindre ampleur, atteignant 4,1. L’épicentre se trouvait à San Felice, près de Modène, à environ 36 km au nord de Bologne. Selon le service géologique des États-Unis (USGS), il se trouvait à 5,1 km de profondeur. À 11 heures, le bilan provisoire faisait état d’au moins six morts et d’une cinquantaine de blessés.

    À Bondeno, près de Ferrare, le toit d’un établissement industriel fabriquant du polystyrène s’est effondré, tuant sur le coup un ouvrier marocain de 29 ans. Deux autres ont été tués dans une usine de céramique de Sant’Agostino, dans le même secteur, quand le toit leur est tombé dessus. L’un des deux, Nicola Cavicchi, 35 ans, «voulait aller à la mer mais avec les prévisions météos mauvaises, il avait décidé d’aller travailler, pour remplacer un collègue malade», ont raconté ses parents en larmes. Dans cette même usine, un ouvrier, porté disparu, est recherché.

    Une fillette de 5 ans sauvée par un coup de fil de New York
    Le corps d’un quatrième ouvrier a été retrouvé dans la matinée sous les décombres d’une fonderie dans un autre village de la zone. Deux femmes sont décédées après avoir été prises de malaise à la suite du déclenchement du séisme: une Allemande de 37 ans qui était en déplacement de travail, près de Bologne et une femme de plus de 100 ans.

    En revanche, une petite fille de 5 ans restée emprisonnée sous les ruines de sa maison à Finale Emilia a été sauvée par les pompiers grâce à un échange téléphonique par-delà l’Atlantique. «Mon fils, à New York, était sur Internet quand il a vu la nouvelle du tremblement de terre. Il nous a tout de suite appelés. Et c’est d’Amérique qu’il a réussi à alerter les secours que nous n’arrivions pas à joindre», a raconté à l’Ansa Adriano Ziosi, 64 ans, décorateur à la retraite. «La fillette est restée calme, alors qu’elle était recouverte d’un mètre et demi de décombres. Son papa s’est démené comme un lion pour lui libérer le visage et la faire respirer. La protection civile a fait le reste», a raconté un voisin, Andrea Giovanardi, 50 ans, qui a participé aux premiers secours.

    Le séisme, qui a duré une vingtaine de secondes, a été ressenti avec une certaine force en Toscane, en Vénétie, en Lombardie, dans le Frioul et jusque dans le Trentin-Haut Adige. Dans de nombreuses agglomérations, la population est descendue dans la rue. Une famille de touristes colombiens a raconté à l’ Agence France-Presse avoir été prise de panique à Venise. Nombreux sont ceux qui n’avaient pas regagné leur domicile quatre heures après le séisme.

    Ferrare se trouve au cœur d’une région fortement industrialisée et son centre historique est classé au patrimoine mondial. Tours effondrées, fenêtres des appartements suspendues dans le vide, murs lézardés, toits arrachés, poutres écroulées, façades portant de larges brèches: toute la région porte les signes de la secousse. À Mirandola, près de Modène, un hôpital pour personnes âgées a été évacué par précaution. Quatre jeunes filles ont été hospitalisées, mais leur état n’inspire aucune inquiétude. Les recherches sont en cours pour retrouver d’autres victimes.

    Dans une manifestation de confiance visant à rassurer les citoyens, les bureaux électoraux se sont ouverts comme prévu pour le deuxième tour des élections municipales à Piacenza, Parme, Budrio et Comacchio. Autre signe de normalisation: les principales liaisons ferroviaires ont repris.

    La dorsale des Apennins est fréquemment soumise à des tremblements de terre en Italie. Le dernier séisme d’importance avait été enregistré à L’Aquila le 16 avril 2009. Une secousse de magnitude 6,2 avait entièrement détruit le chef-lieu des Abruzzes, faisant 309 victimes.

  3. oliaiklod
    Mai 20, 2012 @ 13:13:14

    Dans 20 minutes :

    Un séisme près de Bologne a fait trois morts en Italie, le 20 mai 2012. REUTERS

    CATASTROPHE – La secousse, d’une magnitude de 6,0, a provoqué plusieurs effondrements de bâtiments…

    Un fort séisme de magnitude 6,0 sur l’échelle de Richter a touché le nord de l’Italie, à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de Bologne, faisant au moins quatre morts et provoquant des dégâts matériels sur des sites historiques.

    La secousse s’est produite à 04h04 (02h04 GMT) alors que les habitants étaient endormis et son épicentre a été localisé à une profondeur relativement faible de 10 km dans la plaine du Pô proche de la ville de Modène.

    Le séisme a été ressenti dans plusieurs agglomérations de la région d’Emilie-Romagne, à Bologne, Modène, Ferrare, mais également dans les régions voisines de Lombardie et de Venétie, à Rovigo, Vérone et Mantoue, et jusque dans le Frioul frontalier de la Slovénie.

    Ouvriers tués

    Une personne, sans doute un ouvrier d’origine marocaine qui travaillait de nuit dans une usine de polyester, a été tué par la chute de débris. Le séisme s’est produit 56 minutes avant la fin de son poste.

    Deux hommes, qui travaillaient également de nuit dans une usine de céramique de Sant’ Agostino, ont été tués par la chute de débris métalliques.

    « Il n’était pas censé travailler. Il avait changé de poste avec un ami qui voulait se rendre à la plage », a expliqué la mère de l’un des tués à la télévision.

    Crise cardiaques

    Le corps sans vie d’une quatrième victime a été retrouvé sous les décombres d’une autre usine.

    Deux personnes, dont une femme d’origine allemande, auraient succombé à une crise cardiaque provoquée par le séisme et plusieurs dizaines de personnes souffriraient de blessures légères.

    Les équipes de secours tentent de retrouver des survivants qui auraient été ensevelis sous les décombres.

    « C’est dans la zone de Bologne-Ferrare. Il y a des dégâts, certaines structures sont tombées avec des gens à l’intérieur », a déclaré une personne au centre général des pompiers de Ferrare.

    Édifices endommagés

    La secousse tellurique a provoqué de sévères dégâts dans les localités de la province de Modène qui abrite de nombreux monuments historiques et églises.

    Les fortifications du XIVe siècle de San Felice Sul Panaro, commune proche de l’épicentre, ont été sérieusement endommagées.

    Les sommets de plusieurs tours du château, principal attraction de la ville, sont tombés et la tour principale menace de s’effondrer. Trois églises de la localité ont également subi d’importants dégâts.

    Le toit de la cathédrale de Mirandola, commune de 23.000 habitants dans la province de Modène, s’est effondré empêchant des écoliers d’accomplir leur première communion prévue lors d’une messe dimanche, a indiqué le prêtre de la paroisse.

    Aucun dommage n’a été rapporté dans la ville de Bologne, a déclaré un responsable local. Les pompiers ont en revanche signalé des « affaissements de structures » près de la ville de Bondeno.

    Des milliers de personnes se sont précipitées dans les rues des localités de la région alors que se faisaient sentir plusieurs répliques de forte intensité.

    En 2009, l’Italie avait été touchée par un séisme d’une magnitude de 6,3 qui avait fait près de 300 morts dans la ville de L’Aquila dans le centre du pays.
    Avec Reuters

  4. Walter Marie-Delphine
    Mai 20, 2012 @ 14:52:28

    Heureusement que ce n’est pas sur Venise, mais d’ailleurs serait-ce possible ?
    L’Italie a déjà assez de difficultés comme ça, une telle catastrophe n’arrive pas souvent, (déja Aquila, c’était un drame), mais la terre a ses soubresauts imprévus, c’est la vie… hélas.

  5. oliaiklod
    Mai 20, 2012 @ 15:10:12

    La terre tremble, légèrement, tous les jours à Venise, mais ces secousses sont si infimes qu’on ne les ressent même pas.
    La configuration des maisons, les fondations sur les pieux de mélèzes, et les planches si élastiques entre les étages, font des palais vénitiens, qu’ils sont « antisysmiques » avant l’heure. c’est pourquoi il y a rarement eut des dégâts liés aux tremblements de terre à Venise, sinon quelque clocher qui s’incline un peu plus, ou des tombes qui prennent des formes incongrues.

  6. Stephane Paye
    Mai 20, 2012 @ 17:12:21

    Une pensée pour toutes ces familles

  7. Giorgio
    Mai 20, 2012 @ 17:46:05

    En 1972 nous étions sur place peu après le tremblement de terre d’Ancona nous avons passés quelques jours avec quelques « rescapés » du séisme, ces gens vivent des moments que seul celui qui les subit est capable d’en expliquer le traumatisme…
    Aujourd’hui une pensée spéciale pour nos amis italiens!
    Giorgio

  8. boudhar Mireille
    Mai 20, 2012 @ 20:24:28

    les pauvres gens de tout coeur!!!

  9. Maité
    Mai 22, 2012 @ 11:39:08

    J’étais à Venise et c’est fort impressionnant d’entendre un grondement, puis le lit qui bouge durant quelques secondes et le lustre qui se balance… Ça doit être très éprouvant pour ces pauvres gens qui doivent vivre dans l’angoisse de nouvelles secousses. A presto !

  10. Rétrolien: Veneto – Terremoto (tremblement de terre) « Olia i Klod
  11. Rétrolien: Veneto – Terremoto (tremblement de terre) « Olia i Klod

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :