Peggy et la Ca’ Dario

Depuis 2005, la Ca’Dario est la propriété d’Elisabetta Gardini Ferruzzi.

Elle a conclu un accord avec la Fondation Peggy Guggenheim qui pourra utiliser le palais pour des expositions. Sans avoir à racheter la palais, la Fondation Guggenheim voisine a trouvé ainsi un lieu pour des expositions temporaires ou des spectacles.

En attendant l’ouverture au public le palais est en complète restauration. Actuellement, on repose les parements de marbres polychromes sur la façade, signe que les travaux ont considérablement avancé. L’ouverture au public, et les nouvelles expositions sont donc à espérer pour les prochains mois.

En retour, le nom de la famille Gardini sera associée aux spectacles et expositions qui seront présentés dans le nouvel emplacement. Cette expansion vient compléter le projet d’agrandissement de la Fondation Guggenheim. Elle est, en effet, devenue une nécessité vu l’augmentation continue du nombre de visiteurs.

Ca’ Dario, a jewel of Venetian Renaissance architecture, will be the « second » home of the Guggenheim Collection whose historic original location is the nearby palazzo Ca’ Venier dei Leoni, where exhibitions by the American foundation currently take place. An agreement was reached between the Guggenheim Foundation and the present owner Elisabetta Gardini Ferruzzi who has had the palazzo up for sale for some time. The Guggenheim will not actually buy the palazzo. Instead, it will have a franchise on it at very favourable terms. In return, the name of the Gardini family will be associated with any shows that are held in the new location. This acquisition completes the Guggenheim’s expansion project, which became a necessity due to the continuous increase in the number of visitors. »

Ca’ Dario may be a haunted palazzo. According to numerous guides and guidebooks, Ca’ Dario’s owners frequently meet untimely deaths. It started in the 15rh century when the builder’s daughter died. The deaths continued to modern times: in 1993, Raoul Gardini, owner of famous racing sailboat « Moro di Venezia, » committed suicide. Then the manager of « The Who » bought the place – and soon committed suicide. Legend also says that Woody Allen wanted to buy Ca’ Dario, but backed out of the deal when he learned the palazzo’s history.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :