Catherine, princesse à San Michele – XI

Le vendredi 25 janvier 1850, elle avait alors 44 ans, Catherine mit au monde, à Paris, Marie, fille de Nicolas Vel. A cette époque, elle vivait donc toujours à Paris. On ne sait rien de Nicolas Vel, patronyme relativement répandu dans quelques arrondissements de Paris dans ces temps.

Marie Vel, princesse Troubetzkoy, épousera le 19 avril 1879, à Venise, Louis Martin Ennès, né à Moscou le 20 décembre 1843, de Louis et de Elise Hoeppener. A cette époque, ce patronyme Ennès se retrouve beaucoup en Alsace et en Lorraine. Une partie des habitants de ces régions, aux frontières de l’Allemagne et de la France, s’était alors réfugiée en Russie, où elle formait une diaspora puissante, comprenant beaucoup d’industriels et d’ingénieurs.
Le plus célèbre membre de cette diaspora est, peut-être Maximilien Karlovic Hoeppener (4 juin 1848 – 10 décembre 1924) né dans une famille de marchands. Il s’est illustré dans la construction du réseau d’eau potable et celle du réseau de tramways de Moscou.

Cette origine alsacienne ou lorraine de Louis Martin Ennès nous est confirmée par son acte de naturalisation à l’occasion de la loi sur « l’Options des Alsaciens Lorrains pour la France », demande de naturalisation qu’il fera, à vingt-neuf ans, le 29 juin 1872, depuis le Consulat du Caire, en Égypte.
A cette époque, Ferdinand de Lesseps après avoir été nommé consul au Caire, a engagé dans ce pays de grands travaux : barrage sur le Nil, creusement du Canal de Suez. Les travaux de percement du canal commencent le 19 mai 1859. Une énorme machine se met en branle pour construire un ouvrage de 164 kilomètres de long, de 8 mètres de profondeur et de 20 mètres de large, qui part de Port-Saïd, au bord de la Méditerranée, longe le lac Manzala, atteint la dépression des lacs Amers pour déboucher dans le golfe de Suez. Un paysage industriel s’élève au milieu du désert: de hautes cheminées crachent des flammes et de la fumée, on entend le bruit des wagons, des locomotives et des dragues qui fonctionnent au moins seize heures par jour.
Le canal est inauguré le 17 novembre 1869.

Le couple aura au moins deux filles : Éléonore, née le 11 juillet 1883 à Skomoroshky en Russie (actuelle Ukraine) et Marie, surnommée Maroussia, née le 30 janvier 1889 à Skomoroshky également, dans ce que l’on nomme alors le Gouvernement de Kiev.

Dans ce village de Skomoroshky avait été construit, dès 1860, une usine de production de sucre à partir des betteraves. A la fin du XIXème siècle, l’usine fut entièrement modernisée.

C’est la princesse Marie qui, après la mort de sa mère, Catherine, fit transmettre à la tsarine des miniatures peintes par Élisabeth Vigée-Lebrun et qui lui provenaient de la princesse Dara Troubetzkoy, à l’époque où elle vivait à Paris.

Aujourd’hui, une de ces miniatures est dans la collection CK en France.
La donation écrite de la princesse Ennès-Troubetzkoy de Venise est aussi dans la collection CK.

Louis Martin Ennès, ingénieur domicilié 13 boulevard des Capucines, à Paris, tout près de l’Opéra, est mort le 21 juin 1895 à l’hôpital psychiatrique de Vérone, ville où il a été inhumé dans un premier temps. Il avait cinquante et un ans.

Vous souhaitez connaître la suite de la vie romanesque de notre Catherine ?
Alors, rendez-vous dès le prochain mois pour la suite…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :