Ca’ Dario – Le destin terrible de Marietta

La Venise populaire se souvient dans ses chroniques du destin terrible de Marietta Dario.

On raconte qu’elle s’enferma dans l’une des pièces du palais, et qu’elle s’y laissa mourir de faim.

Que faisait donc son aimant époux, Vicenzo Barbaro, dans le même palais, au même moment ? Peut-on imaginer un mari amoureux de sa femme, laissant cette dernière se mourir de faim derrière une porte fermée ?

La formule, réduite aux commérages de la vox populi, semble donc un peu trop simpliste, voir même invraisemblable. Ce qui parait plus probable, c’est que, bien au contraire, Vincenzo Barbaro ait emmurée vivante Marietta et l’a laissé mourir de faim.

Une fois Marietta morte, il pouvait enfin assouvir le rêve de Francesco Barbaro, son père, assassiné une nuit dans son jardin, alors qu’il tentait, par des moyens plus ou moins avouable sa mainmise sur le Palais Dario. Mais, à la mort de Marietta, en 1515, il ne devint pas la tout-puissant propriétaire du palais. Marietta avait laissé un testament, dans lequel elle demandait que le palais ne soit pas mis en vente, mais qu’il soit mis à la disposition des ambassadeurs turcs et leurs délégations.

Du fond de son mur, Marietta veillait encore sur la destinée de son palais, peut-être est-ce toujours le cas ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :