Olia i Klod

Réaliser une robe à la Française à plis Watteau

Le succès de nos précédents articles à propos des plis Watteau ( « Les Fameux plis Watteau » du 17 novembre 2010 et « Robe à la française et Plis Watteau » du 9 janvier 2011) montre l’intérêt de nos lectrices et lecteurs pour la Robe à la Française. L’année prochaine, elle pourrait bien être encore plus à la mode, puisqu’elle sera tout à fait dans l’époque choisie pour le Carnaval de Venise 2012.

Les célèbres plis Watteau ont été : «Créés pour une actrice désireuse de cacher sa grossesse, le vêtement qui les a fait connaître évoquait un peu une robe de chambre, mais il a eu du succès» et en fait, les plis Watteau représentent l’ensemble des plis du dos qui caractérisent la robe à la française au XVIIIème siècle.

Ce nom, donné par les historiens modernes, fut attribué à cette partie du vêtement en l’honneur de l’artiste Antoine Watteau véritable admirateur de la robe à la française et qui a réalisé de nombreuses œuvres la représentant. Son œuvre l’Enseigne de Gersaint nous offre notamment un excellent exemple de plis Watteau. Les contemporains se contentent cependant de les nommer plis.

La mort du roi Louis XIV, en 1715, marqua le début d’une mode nouvelle. Le vêtement féminin se fit plus léger et plus fluide. On vit apparaître une robe très lâche, dite robe volante, aussi flottante qu’une robe d’intérieur. C’est elle que portent les femmes peintes par Watteau avec, dans le dos, à la hauteur des épaules de grosses fronces ou des plis plats : les « plis Watteau » qui se perdent dans l’ampleur de la jupe.

Ce que l’on nomme « Robe à la Française, ou « à plis Watteau » est donc une robe battante avec corsage sans pointe, avec ou sans manches, à encolure carrée ou légèrement arrondie, avec pièce d’estomac de brocart décoré ou brodé et collerette fraisée ou de dentelle, multiples découpes dont une en V à baleines insérées, laquelle est destinée à recevoir ladite pièce d’estomac qui vient s’y attacher, qui a sur son pourtour un revers col châle (souvent en dentelle, parfois en soie) qui continue au-delà de la taille, va rejoindre et s’unir au manteau de robe, lequel est à plis ronds et plis couchés, cousu au corsage avec passepoil, et au dos, avec queue de robe volante qui vient se fondre en larges plis Watteau qui eux, ont pris naissance à la carrure dos ; jupe séparée à plis couchés avec faufilage en place dans l’ampleur même ; le tout est de tissus riches (satin, soie, velours, brocards…) avec de nombreuses ornementations tissées, brodées ou plus rarement peintes, les paniers sont intégrés aux jupons, montés de trois niveaux d’armature en demi-ovale.

La patron complet de la « Robe à la française avec ses plis Watteau » et les commentaires pour nos amis russophones :

Схема покроя платья a la frangaise со «склад¬кой Ватто» (по Гутковской) :
I — внешний вид платья: перед;
1а — спинка;
1б — лиф (вставка переда, перед, спинка);
1в — ру¬кав;
1г — переднее полотнище юбки (поло¬вина);
1д — боковое полотнище юбки;
1е — заднее полотнище юбки;
1ж — фалды спин¬ки («складки Ватто»);
1з — схема складок спинки.
.
Женский редингот начала XIX в. (1811) (по Гутковской) :
II — перед лифа (верх и подкладка);
II а — спинка лифа (верх);
II б — подкладка лифа;
II в — рукав;
II г — манжета;
II д — воротник;
II е — переднее полотнище юбки редингота;
II ж — боковое и заднее полотнища юбки редингота. «История костюма» М. Н. Мерцалова 1972 г.

Les plis Watteau sont une succession de plis creux, encore appelé pli rond, de plis plats et de pli couché.

Beaucoup d’entre vous aimeraient bien savoir réaliser ce genre de robe, mais ne connaissent pas la technique.

Nous allons donc vous dévoiler le secret de fabrication des fameux « plis Watteau » !

Les différents plis

En général les plis ont une construction géométrique, ils sont le plus souvent parallèles et à distance régulière l’un de l’autre Pour calculer la largeur du tissu qui doit être plissé, faire le calcul suivant : largeur de votre plissé terminé multiplié par trois.

Les autres plis sont le pli portefeuille variante du pli plat avec une partie haute du pli piquée, le pli nervure toujours exécuté dans le droit fil.

Application

Pour une robe avec des plis Watteau sur un demi dos, il faudra prévoir, comme le montre le croquis ci-dessous.
En partant du milieu dos un pli couché vers la gauche, un pli plat puis un pli couché (plus large) vers la droite.
Ce qui donnera l’impression d’avoir un pli creux au milieu dos.
Voici comment on représente un pli :

Sources :

Madeleine Delpierre. Se vêtir au XVIIIème siècle, Adam Birot, Paris, 1996.
Julie Allard. “Nous faisons chaque jour quelques pas vers le beau simple”: transformations de la mode française, 1770-1790. MA, Montréal, McGill Université, 2002.
Musée de la Mode
Musée du Tissus