Catherine, princesse à San Michele – II

Catherine reçut d’Anna Petrovna Chteritch, épouse légitime de Pietr Klavdievich Mousinne-Pouchkine, une éducation digne de son rang. Pietr et Anna eurent six filles et un fils, Catherine était la seconde.  Catherine fut admise à la cour. Puis elle devint demoiselle d’honneur de la Tsarine avec sa cousine Varvara Alekseevna.

En réalité, Catherine n’a pas vraiment bonne réputation à la cour, très vite elle fait parler d’elle en raison, non seulement de la beauté pavlovienne qu’elle incarne pour les hommes, mais surtout à cause de son caractère un peu particulier.

L’écrivain P.A. Vyazemski à propos de Catherine et de son « histoire digne d’un roman » dresse un portrait cruel et peu flatteur de notre bien jolie demoiselle :
« Catherine Poushkine est vulgaire, bête comme peu de gens sur la terre. Elle n’a pas un seul grain d’esprit dans sa tête. Elle n’a aucune règle de bonne manière dans son cœur. Celui qui va se marier avec elle sera le plus grand des idiots avec une tête vide, c’est elle qui se moquera de lui en ayant des relations avec d’autres hommes. Parce que dans cet art, elle dépasse toutes les autres.« 

A son tour Ekaterina Petrovna fut séduite par un jeune officier de la Garde, le prince Sergueï Vassilievitch Troubetzkoy. Ce dernier, fort séduisant mais volage, avait eu de nombreuses aventures, ce pourquoi il avait été muté, dégradé et envoyé comme simple soldat au Caucase. Il reconquit, le sabre à la main, le grade de lieutenant en 1832 et sa réintégration dans les Chevaliers-Gardes. Le général Moussine-Pouchkine, outré de l’attitude du jeune officier, s’en ouvrit au tzar Alexandre Ier, lequel somma le prince Troubetzkoy, alors qu’il était de garde au palais, de prendre ses responsabilités.

C’est en Janvier 1838 (Catherine avait 22 ans) que le Tsar Nicolaï 1er oblige le mariage avec Sergueï Troubetzkoy.
Célébré quelques mois seulement après la mort du célèbre poète Alexandre Pouchkine (Александр Сергеевич Пушкин), tué par Dantès, ami de Sergeï Troubetzkoy à Saint-Pétersbourg le 29 janvier /10 février 1837, ce mariage à provoqué toute une effervescence à la cour : en effet, Ekaterina Petrovna était dans un état de grossesse avancé à ce moment-là (elle en était à son sixième mois).

Le sénateur Divov écrit dans son journal :
« Dans la ville on ne parle que de ce mariage, que le star organise avec empressement. Le mariage religieux à eu lieu à Tarskoïe Selo.« 

Il se dit en ville, on en parle avec insistance à la cour, qu’il y aurait eu deux mariages, « les jeunes époux » ont été mariés une deuxième fois en présence de Nicolaï 1er (mais ils auraient déjà été mariés en secret avant ce mariage voulu par le tsar lui-même). Le 25 février 1838, Viazemski à écrit à Tourgueniev « On dit qu’ils ont été remariés. On peu comprendre quel à été le coup pour la mère de Troubetskoy ! Après cela, elle n’est pas allée au bal pendant trois jours !« 

Le mariage aurait il eu lieu deux fois ? A.Z Boulgakov a écrit à ce propos  « Tout Saint-Pétersbourg sait à présent comment le Tsar s’est montré digne dès qu’il a appris la grossesse de sa demoiselle d’honneur Moussina-Pushkina, il a trouvé un coupable, à savoir, le prince Troubetzkoy, un jeune garde, … il leur a ordonné de se marier, et a déclaré qu’ils avaient été secrètement mariés une année auparavant  … Quelle honte! « .

L’ancienne maîtresse du Tsar avait donc été mariée (pour «arranger» son destin), avec une position sociale très intéressante. En même temps le Tsar en dissimulant la véritable histoire choisit un bouc émissaire parmi les bons partis qu’il détestait le plus et provoqua un énorme scandale si l’on en croit les lettres que la cousine de Troubetzkoy, Sofia Alexandrovna Bobrinskaya a écrites à son mari.

Dans une lettre su 1er février 1838, elle prétends, à propos de sa nouvelle cousine : « Je dois vous dire les dernières nouvelles. Ce qui nous préoccupe l’esprit, comme une inondation, comme l’incendie du Palais, ou comme la mort de Pouchkine il y a un an – et que, finalement, tout ce qui va au-delà de la vie courante comme une catastrophe sans précédent et terrible – le mariage de Mademoiselle Pouchkine et de Sergueï Troubetskoï ! Oui, oui – ils sont mariés, elle s’installe dans la maison de mon oncle, et aussi récemment que ce matin, ma tante me l’a amenée. Comment pourrais-je recevoir avec l’accueil le plus cordial ma nouvelle cousine ?« 

Elle décrit une jeune femme stupide et dont la conduite avec les hommes est pour le moins effrontée tant elle est orgueilleuse et imbue de sa personne. On lui prête pourtant plusieurs cavaliers et des amants notoires… La comparaison entre la mort du poète Pouchkine et le mariage de Troubetzkoy n’est pas vraiment anodin. Si à la cour, on considère que ce sont deux catastrophes, il en est de même pour l’impératrice, et surtout pour le Tsar. Pouchkine était un des favoris de l’impératrice, Dantès, son meurtrier un ami de Troubetzkoy, et ce dernier qui a de nombreuses maîtresses, y compris dans la proche famille du Tsar sera poursuivi toute sa vie par la haine tenace du monarque. Enfin, pour ce beau monarque à la rancune tenace, Sergeï est parent avec le meneur des Décembristes, exilé en Sibérie.

D’ailleurs, sitôt le mariage, Serge Troubetzkoy reprends sa vie dissolue et ses frasque tant amoureuses que dans sa vie militaire où il se joue de la discipline.

Vous souhaitez connaître la suite de la vie romanesque de notre Catherine ?
Alors, rendez-vous bientôt pour la suite de notre histoire d’une princesse russe à l’époque du Romantisme …

Catherine reçut d’Anna Petrovna Chteritch, épouse légitime de Pietr Klavdievich Mousinne-Pouchkine, une éducation digne de son rang, et fut admise à la cour, puis demoiselle d’honneur de la Tsarine avec sa cousine Varvara Alekseevna.

Catherine reçut d’Anna Petrovna Chteritch, épouse légitime de Pietr Klavdievich Mousinne-Pouchkine, une éducation digne de son rang, et fut admise à la cour, puis demoiselle d’honneur de la Tsarine avec sa cousine Varvara Alekseevna.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :