Le cimetière San Michele de Venise

Cliquez pour agrandir l’image !

San Michele in Isola, le  cimetière de Venise est divisé selon la religion du défunt. Ainsi, y trouve-t-on des divisions juive, catholique, orthodoxe et évangélique.

Klod adore cet endroit bien qu’il soit supposé morbide.
C’est pour lui comme un immense jardin d’un calme apaisant, extrêmement fleuri, très bien entretenu et rempli de cyprès… d’Italie.

Les recherches généalogiques nous amènent à fréquenter souvent les cimetières, un peu partout, en France et ailleurs. Klod adore ces endroits où il a appris à lire l’histoire de familles entières, où il parvient à recomposer les fratries que les archives de l’état civil ne permettent pas toujours de comprendre. Olga n’aime pas ces endroits. Comme pour tous les slaves, la mort est un tabou.

Le cimetière de Venise est construit comme une ville, il y a les beaux quartiers, arborés et fleuris, il y a les zones populaires avec les HLM pour cadavres en décomposition. Les longues rangées de petits compartiments, les uns sur les autres, les tombes alignées dans un jardin, les palais aussi… le tout dans des secteurs très compartimentés, séparés par des murs qui protègent souvent les plus beaux monuments.

Dans certains secteurs les vénitiens, souvent regroupés par familles. Plus loin, les étrangers.

On n’enterre presque plus ici, même les vénitiens les plus fortunés ne parviennent plus à y faire leur trou. L’île est pleine, un véritable livre d’histoire sous le ciel bleu, bercé par le chant des oiseaux. Toutefois, il reste quelques lopins de terre, comment sont ils attribués, mystère ?

L’île de San Michele, cimetière de Venise. Il est divisé selon la religion du défunt. Ainsi, y trouve-t-on des divisions juive, catholique, orthodoxe et évangélique. Pour ma deuxième visite à Venise, j’y suis retournée. J’adore cet endroit bien qu’il soit supposé morbide.

C’est comme un immense jardin d’un calme olympien (forcement), extremement fleuri (la démesure italienne), trés bien entretenu et rempli de cyprés

4 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. marina
    Avr 28, 2011 @ 14:20:39

    Article intéressant, une « belle » découverte. Étrange pour l’attribution des tombes disponibles, des proches des personnalités dirigeantes peut être !

    Cordialement.

    Marina d’appartement-venise.com

  2. Rétrolien: Jour des morts à Venise | Olia i Klod
  3. Rétrolien: En quêtes d’ailleurs | Olia i Klod
  4. marc zindel
    Déc 18, 2013 @ 17:30:33

    les pierres tombales mesurant à peine un mètre , je ne sais pas comment sont disposés les cercueils ? et les vénitiens à qui j’ai posé la question ne le savent pas non plus !
    c’est un endroit où je vais lorsque je suis à Venise , saluer ceux qui ont fait cette formidable ville , la rotonde est superbe ! et ce silence !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :