GENIO VRBIS JOHANNES DARIVS

Photo Le Campiello de Venise

C’est l’inscription que l’on peut voir, depuis le Grand Canal, sur la façade de la Ca’Dario et qui loue le talent de Pietro Lombardo l’architecte de Giovanni Dario qui a fait construire ce palais : «Dario fut le génie de cette ville»
Dario était un chrétien, comme « tout le monde à Venise », mais, plus important encore, il était un Citoyen de Venise », cadeau en remerciement de ses services à la Sérénissime.

DONNER VOTRE NOM LA GLOIRE

Avant 1500 on peut considérer Dario comme un équivalent de Kissinger à notre époque. Dario n’était pas né pour Venise, mais il a consacré toute sa vie au service de la Sainte Cité.

Ainsi, lorsque de Sénat de Venise donne à Giovanni Dario la maison sur le Grand Canal, c’est en reconnaissance des services exceptionnels qu’il a rendu à la Sérénissime. Notamment son rôle dans les négociations pour mettre fin à la Guerre de Malatesta (1464 – 1478).

Certes, la Ca’Dario, malgré toute sa splendeur, ressemble de nos jours à quelqu’un qui aurait abusé de prosecco, debout imprudemment à l’avant d’une gondole. Oui, c’est vrai : elle penche !

Mais oubliez cela et regardez de plus près dans le détail la façade de brique gothique, revêtue d’un parement de marbres polychromes comme vous n’en verrez nul autre ailleurs. Admirez la symétrie méticuleuse de ce coffret à bijoux conçu pour y protéger une icône miraculeuse.

A cela certains nous répondent que ce palais leur fait surtout penser à une crypte qui enfermerait, non des bijoux, mais autant de cercueil et nous font remarquer que l’anagramme de la formule inscrite pour l’Éternité sur la façade est : «Sub Ruina Insidiosa Genero» soit «Dans la ruine j’engendre des choses insidieuses» (Celui qui habitera ces lieux ira à sa ruine), voilà, vous êtes prévenus !

Pour en savoir plus, ne manquez pas notre rendez-vous avec la Ca’Dario : le 13 de chaque mois !

* Nous avons emprunté « Donner votre nom à la Gloire » à une autre inscription visible sur un autre palais sur la Grand Canal : « NON NOBIS DOMINE NON NOBIS SED NOMINI TUO DA GLORIAM« . Ce bâtiment, Ca ‘Vendramin Calergi, est aujourd’hui le Casino de Venise, dont les clients devraient anxieusement méditer cette formule.

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. Maité
    Mar 13, 2011 @ 08:57:20

    Merci pour tous vos articles si intéressants, bon dimanche, a presto !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :