Qu’est ce qu’un « je ne baise plus » ?

Loin de nous l’idée de vous choquer ou d’être vulgaires, ce serait totalement déplacé sur ce blog. Seulement nous ne pouvons nous empêcher de partager avec vous, ce petit clin d’œil… et peut être même vous apprendre quelque chose !

L’ancêtre à la Renaissance.

Une « Ferronière » c’est une chainette ou un bandeau, qui à l’époque de la Renaissance, faisait le tour de la tête et permettait de faire tenir en son centre un bijou pendentif.

Portrait d'une dame de la cour de Milan

Ce Portrait d’une dame de la cour de Milan, de Léonard de Vinci (au Louvre) a reçu le nom de « Belle Ferronnière » en raison de la ferronnière que la jeune femme porte au front.
La mode a été reprise au XIXème siècle en pleine période Néo-renaissance, sous Charles X, plus tard Cartier reprendra le thème du Bandeau ou ferronnière, porté au milieu du front, c’est la forme de coiffure la plus intemporelle, d’ailleurs les premières couronnes dans l antiquité étaient des bandeaux.
Cartier, dans les années 1920 à 1930 en fabriqua beaucoup, de Barbara Hutton, a la Vicomtesse d’Astor, en passant par Colette, car la ferronnière était très seyante avec les coupes de cheveux à la garçonne.
Entre le Bandana et la Ferronnière notre choix est fait……..

Mais qu’est ce qu’un je ne baise plus ?
Vous allez penser que l’âge aidant…. la pensée de Klod s’égare!  Non  pas plus que Saint Simon qui disait que le « je ne baise plus » était réservé « aux dames canoniques et aux jeunes Duchesses indisponibles »
Des écrivains comme Jean François Noël, Benoist Rey, Constance Coline, Eric Olivier, Pierre Jean Rémy, en parlent!
Il y avait des codes vestimentaires et le bijou y participe toujours, les bijoux de deuil , de mariage … les broches de baptême etc.
De nos jours qu’attend t’on pour créer un « bijou de divorce » , il y en a plus que de mariages!! Créer une sorte d’obligation morale pour Monsieur d’offrir un bijou de séparation pour se quitter en bons termes : « Tu as vu? il ne s’est pas foutu de moi » et les copines répondront « Comment, montre nous! tu en as de la chance!!! »

Madame de Sorquainville - Jean-Baptiste Perronneau

Donc  un « je ne baise plus » est un ruban  de satin noir porté autour du cou et qui peut soutenir selon les moyens, un pendentif en or ou camée, ou diamants.

Tant qu’a insister sur ce thème un tant soi peu érotique nous vous montrons un exemple célèbre « L’Olympia de Manet« 

Olympia - Manet

Elle porte autour du cou un « je ne baise plus » avec une pierre en pendentif, comme quoi avec deux bijoux on la trouve très habillée.
Ce tableau avait été refusé au salon annuel et à l’époque, on marquait le tableau d’un grand « R »  (refusé au salon) ce qui le rendait invendable
Quand Manet mourut tous ses tableaux furent mis en vente, et l’Olympia ne trouva pas preneur.
La veuve le garda et le remit en vente six ans après, et ce fut Monet qui lança une souscription pour l’acheter et l’offrir a l’état.
Le Louvre le refusa, on le mit au palais du Luxembourg.  Les souscripteurs n’étant pas content du tout, ce fut encore Monet qui insista auprès de Clémenceau pour qu’il intervienne et que le tableau rentre au Louvre.
Les mauvaises langues y voient pleins de signes, tels que la queue du chat en l’air, la main posée fermement sur le sexe comme si Olympia se refusait … et encore d’autres choses .
L’histoire dit que c’est une prostituée qui servit de modèle .

7 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. marie40
    Fév 11, 2011 @ 08:08:39

    Merci car si je connaissait le « baise en ville » , je méconnaissais ce terme. Et pourtant j’aime ce petit ruban qui met si bien en valeur notre cou !!!

  2. Giorgio
    Fév 11, 2011 @ 09:59:04

    Merci! j’aime ces termes oubliés et ils sont nombreux celui là je ne le connaissais pas.
    Dans le même style un autre ruban s’appelle le
    SUIVEZ-MOI-JEUNE-HOMME
    C’est un ruban quelquefois parfumé et flottant derrière sa tenue ou à l’arrière de son chapeau. Une manière raffinée pour attirer l’attention de quelques prétendants…
    Giorgio

  3. Walter Marie-Delphine
    Fév 11, 2011 @ 14:36:05

    Et bien, on en apprend des choses ! On ne mourra pas idiots! merci !

  4. J@M
    Fév 12, 2011 @ 14:22:10

    Cela marque t’il un regret ou une volonté ?

  5. oliaiklod
    Fév 14, 2011 @ 17:49:54

    En effet, Giorgio, un article sur la « Suivez-moi jeune homme » est prévu prochainement, puis le « Saute ruisseau » et d’autre réjouissances de ce style que nous avions débuté avec le « Pet en l’air »

  6. oliaiklod
    Fév 14, 2011 @ 18:06:39

    … un peu de nostalgie des belles manières peut-être ?

  7. Rétrolien: La rencontre de Venus et Olympia à Venise | Olia i Klod

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :