22 janvier 2011 à Paris…

Si vous aimez le XIXème siècle, les robes à tournure et le chapeaux claque, si vous aimez les danses de l’époque et souhaitez découvrir les deux associations phares dans ce domaine, vous devez être à Paris le 22 janvier 1881 2011.

Ce jour-là en effet, l’association « Le Ministères des Modes » organisera son Assemblée Générale, à sa façon :

Dress Code : 1880 en costumes de jour (possibilité d’étendre à 1900 pour celles n’ayant pas de tournures).

Soit principalement : Tournures, queue-de-pie, fracs. Prévoyez des manteaux, capes, chapeaux, manchons, gants bien chauds pour les passages en extérieur
! Avertissement pour la forme ! : pour obtenir l’autorisation d’accéder à certains des lieux cités ci-dessous nous avons du garantir de l’excellence des costumes et du sérieux des participants qui seront parfaitement respectueux des lieux.

Nous vous invitons dès à présent à aller visiter l’atelier de Courdarelo, pour voir comment Valérie se prépare pour cet évènement. Il y a de belles illustrations sur ce blog…

Ministère des Modes - Photo Fanny Wilk

Chaque étape de la journée est accessible à pied depuis la précédente pour éviter d’avoir à prendre le métro en costume :
– Midi : Déjeuner au restaurant de poisson et fruits de mer Mollard, dans leur superbe salle classée.
– 14h30 : Visite guidée de l’Opéra Garnier.
– Puis une petite promenade dans les Tuileries avant de nous diriger vers le salon de thé « Angélina » pour l’AG (ouvert aux non costumés).

Ministère des Modes - Photo Fanny Wilk

Nous aurons terminé à temps pour que certains puissent ensuite aller au « Lundi de l’Impératrice » de l’association « Carnet de Bals » où nous pourrons pratiquer des danses XIXème (événement ouvert à tous).

Les Lundis de l’Impératrice sont des soirées informelles que l’impératrice organisait pour ses proches dans ses salons des Tuileries. Ces soirées pouvaient regrouper 600 invités et permettaient de faire des tentatives et des essais pour les Bals officiels.

Carnet de Bals - photo Annick Guezenec

Cette saison, une expérience sur 3 Lundis sera mise en place. Ces derniers prendront la forme de Bals informels en tenue contemporaine, ouverts à tous, adhérents et non-adhérents, le samedi de 19 h à minuit à la maison du Cambodge.

Les Lundis ont pour but de renforcer la convivialité entre les groupes et de donner des entraînements en taille réelle aux bals.

Les Lundis ont lieu le samedi de 19 heures 30 à minuit à
La Maison du Cambodge, Cité Universitaire,
27, boulevard Jourdan, Paris XIVème
(métro Porte d’Orléans ou de Gentilly, RER Cité Universitaire)

Ce bal informel est ouvert à tous (que l’on soit membre de l’association ou non). Vous pouvez venir en tenue de ville ou même en costume pourvu qu’il ne soit pas trop volumineux.
Merci à ceux, qui voudront bien app… orter une petite collation sucrée ou salée..

Programme :

– Marche d’ouverture, « C’était si merveilleux » de J. Strauss II
– Quadrille français, « Schützen »
– Valse, « Le Trésor » de J. Strauss II
– Polka française, « Die Schönbrunner » de Joseph Labitsky
– Marche de Malboroug, « Un soir de réveillon » de R. Moretti
– Valse, « Les Enfants du village » de E. Kalman
– Scottish, « Danse écossaise » de J. Strauss I
– Fantaisie anglaise à 6
– Polka, « Le Courrier express » de J. Strauss II
– Mazurka, « La Gazelle » de Joseph Strauss
– Quadrille des lanciers d’Anton Bruckner
– Valse, « Les Hirondelles d’Autriche » de Joseph Strauss
– Galop, « La Tarentelle » de Joseph Lanner

Pause de l’orchestre

– Quadrille français, « Madame Angot » de Charles Lecocq
– Valse, « Pomone » de E. Waldteufel
– Polka française, « A Krapfenwald » de J. Strauss II
– Polka piquée
– Valse, « Bénéfice » de J. Strauss I
– Scottish, « Vins du Rhin » de JP Sousa
– Danse de l’Ours
– Valse, « Estudiantina » de E. Waldteufel
– Mazurka, « Dans les bois » de E. Waldteufel
– Quadrille des Variétés parisiennes
– Valse, « Les Roses du sud » de J. Strauss II
– Galop, « Fougueux dans l’amour et la danse » de J. Strauss II

Pause de l’orchestre

– Quadrille français, « Robinson Crusoé » de Henri Marx
– Valse, « La Diva » d’Isaac Strauss
– Polka, « La Vie parisienne » d’Isaac Strauss
– Franco-russe
– Valse, « Les Contes d’Orient » de J. Strauss II
– Scottish, « Les Gouttelettes d’argent » de JP Sousa
– Quadrille tchèque, « Béséda »
– Polka, « Tambour battant » de J. Strauss II
– Mazurka, « La Viennoise » de J. Strauss II
– Quadrille américain
– Valse, « Le Rêve au-delà des océans » de J. Gungl
– Galop, « Le Galop indien » de J. Strauss I

 

C’est l’occasion, pour nous de vous parler un peu de ces deux association dont nous vous informons, régulièrement des évènements :

Le Ministère des Modes

Site Internet du Ministère des Modes

Les buts de cette association sont :
– D’organiser et/ou participer à des ateliers de fabrication de costumes et d’accessoires.
– De promouvoir le port de costumes de qualité en France et à l’étranger.
– D’organiser et/ou participer à des événements costumés dans des lieux remarquables.
– D’organiser et/ou participer à des visites et autres sorties culturelles liées à l’art du costume.

Pour tout connaître de cette association, adhérer, visitez vite leur site Internet, et notamment la page qui, sous forme d’une Foire Aux Questions, présente l »association.

Carnet de Bals

Site Internet de Carnet de Bals

L’association Carnet de Bals a pour objectif de faire revivre les fastes des grands bals du XIXème siècle et du début du XXème. Chargée de redécouvrir, perpétuer et promouvoir les danses de salon de cette époque, elle organise des bals à l’atmosphère raffinée dans des lieux appropriés de la région parisienne.

L’activité de Carnet de Bals comprend une recherche sur les documents relatifs aux danses, aux musiques et aux costumes d’autrefois, une reconstitution de ces danses et la réalisation de bals d’époque. Toute notre recherche s’appuie sur les traités des Professeurs de Danse du XIXème siècle, sur la base du répertoire des bals de villes des années 1800 à 1914.
Un bal au XIXème siècle se déroulait conformément à des usages aujourd’hui disparus. Il va sans dire que, dans toute la mesure du possible, nous nous efforçons de les respecter. L’ordonnancement d’une soirée repose sur le « carnet de bal  » dont notre association a pris le nom. Le programme musical, défini à l’avance, est consigné sur ce carnet de quelques feuillets…

Carnets de Bals - Photo Fanny Wilk

Petite note historique, hors propos : le 22 janvier 1881 commencèrent, à l’Assemblée Nationale les discutions sur la Loi dite « De la Liberté de la Presse »
22-25 janvier 1881 - Loi sur la Liberté de la Presse

« L’imprimerie et la librairie sont libres ». C’est ainsi que l’article 1er de la loi promulguée le 29 juillet 1881 et publiée le lendemain au Journal Officiel proclame la liberté de la presse. L’article 5 précise : « Tout journal ou écrit périodique peut être publié, sans autorisation préalable et sans dépôt de cautionnement ». Rarement une loi consacrant des libertés fondamentales avait suscité une si faible opposition : elle est adoptée à la Chambre des députés par 444 voix pour et seulement 4 contre. Scellant l’alliance des républicains, opportunistes, modérés et radicaux, toutes tendances réunies, la loi sur la presse fait partie d’un ensemble de lois destiné à installer définitivement la République, dans les mœurs et dans les esprits : loi de juin 1881 instaurant la gratuité de l’enseignement primaire, loi du 30 juin 1881 sur la liberté de réunion, loi de 1882 instituant l’élection des maires par les conseils municipaux, loi de mars 1882 sur l’obligation scolaire et la laïcisation de l’enseignement, loi de mars 1884 instaurant la liberté syndicale, loi de 1884 rétablissant le divorce…
En 2011 on est bien loin de tout cela et les reculs sont chaque jours plus grands en matière de lois sur les libertés. Était-ce vraiment hors propos ?

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Walter Marie-Delphine
    Jan 12, 2011 @ 10:12:27

    Tout cela est très beau, très raffiné, magnifique, mais un peu trop pour moi, hélas… il faut des moyens, et être sur Paris, (et non en trou de campagne béarnaise !); les costumes sont somptueux… je ne me sens pas de taille sur ce coup-là !

  2. Rétrolien: AG du Minitère des Modes – 22 janvier 2010 « Le dressing de Melle de l'Isle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Tous les articles des derniers mois…

%d blogueurs aiment cette page :