Dans Castello près de l’Arsenale

Dans Castello près de l’Arsenale

Nous vous emmenons aujourd’hui dans le Castello discret, derrière l’Arsenale di Venezia, dans un appartement en bordure de canal dans une partie calme, et pourtant si populaire et vivante de la Venise authentique.

Dans Castello près de l'Arsenale

On entre dans la maison par une petite corte privée ornée de quelques plantes par une porte en fer qui s’ouvre sur un campo.

A Castello près de l'Arsenale

Une grande et veille porte d’eau donne sur le rio della Tana.

Dans Castello près de l'Arsenale

L’appartement que nous vous faisons visiter est situé au premier étage de la maison.

A Castello près de l'Arsenale

A Castello près de l'Arsenale

A Castello près de l'Arsenale

Les pièces sont grandes et lumineuses, confort rare à Venise désormais.

A Castello près de l'Arsenale

A Castello près de l'Arsenale

A Castello près de l'Arsenale

Une grande terrasse donne sur un coté de la maison, et sur l’autre façade, un long balcon se termine par une petite terrasse au dessus du canal de la Tana.

A Castello près de l'Arsenale

A Castello près de l'Arsenale

A Castello près de l'Arsenale

Petites choses de tous les jours à Venise

L’occasion d’aller discuter autour d’un brindizi chez des amis (ou amis d’amis) à Venise, procure parfois des petits plaisirs insoupçonnés.

Comme cet appartement sans grande prétention, qui donne sur la via Garibaldi.

La maison, comme presques toutes dans ce quartier, est simple, l’appartement, confortable est tout à fait normal, mais il donne, côté cour, sur un corte qui va faire bêler de jalousie pas mal de vieilles biques.

Un autre ami nous a invité chez lui… un jour.

La maison n’est pas un palais, mais c’est un bel appartement sur deux niveaux que l’on appelle ici un attique (une mansarde sous les toits).

Mais la cerise sur la gâteau, c’est la terrasse :

Et la vue sur le bassino … on avait oublié de préciser que l’adresse de notre ami est Riva degli Schiavoni !

Vue de l’altane vénitienne

Nous vous emmenons aujourd’hui derrière la basilique N.D. de la Salute, où un ami vénitien possède une situation privilégiée pour l’observation des maxi navi et leurs évolutions dans le canale della Giudecca et le bassino di San Marco.

De plus, en ces période d’acqua alta, habiter sous les toits confère quelques avantages …

Le seul ennui, ce sont les marches à gravir pour arriver "là-haut". En montant, je pensais au Commissaire Brunetti et ses 74 marches. Je n’ai pas compté, mais je me suis tout de même senti proche de Guido à ce moment-là (surtout que nous sortions d’un délicieux repas à l’Antiche Carampane)

Notre ami aménage son dessous de toit en attico… mais comme il fait cela "à la vénitienne" : chutt !

L’échelle meunière mène au poste d’observation de notre ami (et nous sentons que c’est là que vous allez devenir intéressés par notre histoire du jour) :

Promotion exemplaire

Pas très loin de Santa Maria dei Miracoli, c’est tout une maison qui a fait l’objet d’une opération de promotion immobilière qui nous a semblé assez réussie.  Le promoteur a acheté l’ensemble du bâtiment (ce qui est rare à Venise) et a ainsi pu mener son projet sur la battisse entière, du pianoterra jusqu’aux toits avec altane.

Certains, qui ne vivent pas à Venise, critiqueront l’aspect moderne des appartements. Les vénitiens ont pourtant, comme tout le monde, le droit d’avoir accès au confort moderne digne du XXIème siècle, même si c’est dans un écrin du XVIème siècle.

Quelques petites complicités nous ont permit de nous glisser dans la place et de visiter l’ensemble, depuis la cour au bord du canal jusqu’au dessus des toits. Comme vous pouvez le constater, au moment de notre visite, c’est encore en chantier…

On retrouve l’agencement typique des habitations vénitiennes avec une corte intérieure, avec son vera da pozzo à faire baver les vielles curieuses maniaques, un bel escalier extérieur, et les appartements qui se répartissent tout autour de la cour. On a également une jolie porte d’eau qui donne sur le rio de Santa Maria dei Miracoli. Bref, une fois passé e portail d’accès, la corte est déjà un délice.

Autour de la porte d’eau, les anciens magasins ont été transformé en logements (il nous semblait pourtant, qu’un décret municipal l’interdisait, puisqu’ils sont visiblement en zone d’aqua alta).

Il y a donc deux appartements au raz du canal :

Plusieurs appartements ont été redistribués sur les différents étages, parfois en duplex.

On nomme "attico" un logement au dessous des toits…

… et, ce qui est magique à Venise, c’est que de dessous les toits, on a vite fait de passer au dessus :

De ce que nous en savons, le prix demandé pour ces cinq appartement va de 150 M €uros pour le plus petit (24 m²) des studios de la porte d’eau, à plus de 1,190 M €uros pour le grand duplex de 180 m² avec altane. Mais avec un prix de départ élevé et des travaux à la hauteur du résultat, dans une ville où rien n’est simple, c’est hélas le prix (fort) à payer…

Grazie ai nostri soci che ha permesso questa visita !

Tous les articles des derniers mois…

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 515 autres abonnés