Venise, 1920

Nous allons vous transporter aujourd’hui dans le temps, en 1920, plus précisément, avec deux belles touristes inconnues, qui, en chapeaux à la mode des années folles visitent Venise en gondole. A l’époque, on donne du grain à manger aux pigeons, et la piazza n’est pas noire de monde.

Trois petits films, retrouvés on ne sait où par on ne sait qui, on ne sait quand ?

Trois petits témoignages vivants, animés d’une Venise que l’on reconnaîtra, certes, mais que l’on ne connaît plus désormais. Les temps ont changé, les mœurs aussi.

Trois petites merveilles qui ont ressurgi, échappées au ravages du temps pour nous laisser ces quelques traces d’une Venise des années folles dont on ne sait pas grand chose, finalement…

.

.

Excursion en caorline dans la lagune

A l’occasion du Festival îles en fête (Festival Isole in rete) de nombreuses excursions et des visites guidées sont programmées  les 22 et 23 septembre. Nous aimons particulièrement cette sortie dans le secteur de la Palude della Rosa, pour y observer les oiseaux de la lagune dans un paysage extraordinaire en cette saison.

L’excursion de fera à bord d’une authentique caorlina de l’association Vogaepara et devrait durer environs deux heures.

Il faut réserver avant, et cela ne vous coûtera que 20 €uros par personne. Une occasion unique de voir dans une paix absolue un des lieux les plus magiques de la lagune en compagnie de vénitiens très amoureux de leur nature sauvage qu’il vous feront découvrir avec passion, en toute simplicité.

Isole in rete c’est l’occasion de nombreuses découvertes dans les îles de la lagune et de rencontres avec des passionnés. Allez voir le site et choisissez !

  • COSA: Escursione in caorlina tra le barene della laguna nord, la mattina presto a remi nella Palude della Rosa per osservare l’avifauna indisturbata
  • QUANDO: sabato 22 settembre ore 9.30
  • DOVE: Burano – Appuntamento nella sede dell’Associazione remiera Vogaepara
  • COME: 20 € a persona  min 14 max 15 persone su prenotazione
  • CHI: Associazione remiera Vogaepara  041 735018 oppure 346 4052038
  • QUANTO: durata 2h circa

La villa Pisani

La Villa Pisani, aussi appelée l’Assemblée Nationale, est l’un des plus fameux exemples de villa vénitienne sur les rivages de la Brenta. Ce palais est désormais un musée national qui abrite des œuvres d’art et du mobilier des XVIIIème et XIXème siècles.

Cette villa représente surement un des plus célèbres exemples de Villa Veneta de la Ribera del Brenta et se trouve dans la ville de Stra, dans la province de Venise. Elle occupe une large partie du Canal del Brenta, s’étend sur une superficie de 11 hectares et un périmètre externe d’à peu près 1500 mètres.

Elle fut construite en 1721, d’après un projet de Gerolamo Frigimelica et Francesco Maria Preti pour la famille Vénitienne Pisani de Santo Stefano. A l’interieur, vous pourrez apprecier les œuvres de Giambattista Tiepolo, Giovanni Battista Crosato, Giuseppe Zais, Jacopo Guarana, Carlo Bevilaqua, Francesco Simonini, Jacopo Amigoni et Andrea Urbani.

A l’époque de sa construction, la villa Pisani avait 114 chambres (en l’honneur du 114ème Doge de Venise, Alvise Pisani), aujourd’hui elle en contient 168.

L’apogée de la famille Pisani di Santo Stefano, au XVIIIème siècle, précéda sa chute. Le démon du jeu s’empara de certains Pisani et, suite à une dette de jeu colossale, les Pisani furent contraints de vendre leur villa de la Brenta à Napoléon.

Sa majestuosité a fait que la villa à souvent été choisit comme lieu de rencontre entre monarques ou chefs d’états. La villa Pisani, a accueillit Napoléon Bonaparte en 1807, qui l’acheta à la famille Pisani pour la somme de 1 901 000 lires vénitiennes, pour la donner ensuite au vice roi d’Italie, Eugène de Beauharnais.

Dans un grand projet de rénovation de la villa, les fresques de Tiepolo ont failli disparaître à jamais. Heureusement, seules quelques salles furent modifiées, dans l’aile donnant sur le Brenta. Elles sont meublées en style Empire. Magnifique mobilier à emblème impérial, marqueterie, les meubles ont été créés spécialement pour la villa.

Le parc de la villa Pisani a été nommé "plus beau parc d’Italie" en 2008.

En se promenant dans le parc, il est très facile d’être émerveillé par la magnifique scénographie, l’architecture originale et le fameux labyrinthe. Le jardin et le labyrinthe furent créer avant la villa, grâce au projet de l’architecte Girolamo Frigimelica tout comme certains éléments, tels que le pavillon de l’Esedra, la tour au centre du labyrinthe, et l’étable au fond du grand salon central. La structure du parc de la villa Pisani a été inspirée des modèles français, appliqués par Andrés Le Notre dans les jardins du palais de Versailles ainsi que de la tradition vénitienne du jardin fermé. A l’époque napoléonienne, on ajouta un petit jardin à l’anglaise, dans l’Ouest du parc.

L’influence de 1800 se caractérise par la grande attention portée à la botanique en terre et en vase, notamment avec l’incorporation de très grands arbres et de pépinières, avant que le courant de 1900 n’ait comme conséquence l’introduction de barrières de buis, et de la grande cuve d’eau du salon central.

La visite guidée dans les intérieurs du musée national de la villa Pisani, propose la découverte de 30 salles "del piso noble" où il est possible d’admirer les fresques, les peintures et les décorations originales.

Les salles datant de 1700 qui témoignent de la vie de la Court dans la villa Pisani sont la salle du Triomphe de Bacus (Célébration du Dieu du vin et de la musique), la salle des Vacances, qui offre une représentation des relations entre les dames et les femmes du siècle de Casanova et un salon-salle à manger, qui permet de revivre l’atmosphère des banquets de la Court Napoléonienne, souvent richement garnis. Vous y verrez notamment un service de plat original, un très beau centre de table, un alabastre de style classique, et enfin un buffet rococo où sont exposés des vitraux et des céramiques de 1700.

En 1814, la villa devint propriété des Habsbourg, et un centre de vacances et d’hébergement de l’aristocratie européenne, Charles IV d’Espagne au tsar Alexandre Ier à Ferdinand II de Bourbon, roi de Naples.
En 1866, l’année de l’annexion de la Vénétie au royaume d’Italie, la Villa Pisani est devenue propriété de l’État, perdit sa fonction de représentation pour devenir, en 1884, un musée.
En 1934, ce lieu a accueilli la première réunion officielle entre Mussolini et Hitler.

Cette magnifique a été utilisée par Pier Paolo Pasolini en 1969 comme décors pour le tournage de son film "Porcile".

Pour visiter ce monument : site de la villa Pisani (en italien)

Tous les articles des derniers mois…

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 548 autres abonnés