Corto Maltese, le retour

Non seulement le marin romantique imaginé par Hugo Pratt va faire son retour en BD en octobre 2015. Mais toutes ses aventures vont bientôt être rééditées dans une édition spéciale à tirage limité à paraître à la mi-novembre.

Corto Maltese

Près de vingt ans après la mort de Hugo Pratt, c’est sous la plume du tandem espagnol Juan Días Canales (scénario) et Ruben Pellejero (dessin) que Corto Maltese va reprendre la mer pour de nouvelles aventures.

En attendant le mois d’octobre 2015, Le Figaro propose une édition de luxe des douze récits contant les aventures du marin romantique créé par Hugo Pratt en 1967. Ce coffret spécial à tirage limité présente l’intégrale chronologique en couleur.

Voilà l’occasion de (re)découvrir ce fameux marin romantique né il y a maintenant 47 ans. En relisant l’intégralité de ses aventures, on comprend mieux pourquoi Corto Maltese ressemble à Ulysse. Pour s’épanouir, il a besoin d’être emporté par le souffle et les embruns homériques de nouvelles histoires. Ses aventures, aujourd’hui encore, restent aussi fascinantes que son mystérieux créateur, l’Italien Hugo Pratt.

Hugo Pratt

Paré du charme insolent de l’éternelle adolescence, mi-Rimbaud, mi-Bowie, Corto Maltese a pris place dans notre imaginaire auprès du Billy Bud de Melville et du colonel Lawrence immortalisé par Peter O’Toole. On l’imagine au septième ciel des héros de bandes dessinées, indifférent au tapage des stars du monde des comics, perdu dans une rêverie prolongeant celle de son créateur, l’un et l’autre désormais aussi légendaires… Corto est né en 1887 à Malte d’un père irlandais et marin et d’une Gitane de Séville ayant servi de modèle à Ingres. Le pedigree de Pratt est presque aussi cosmopolite, né d’un père vénitien et d’une mère espagnole éprise d’occultisme et de cartomancie. Mais il semblerait que le père littéraire d’Hugo Pratt soit un romancier quelque peu oublié de nos jours, irlandais et grand voyageur, nommé Henry De Vere Stacpoole. Son roman Le Lagon bleu, naguère porté à l’écran, n’égale pas celui intitulé La Baie des songes, qui a, semble-t-il, inspiré au dessinateur l’un des premiers récits mettant en scène Corto, La Lagune des beaux songes.

Corto Maltese

Ce que l’on découvrira finalement, entre les lignes des sept volumes de cette belle édition, c’est surtout qu’à travers les péripéties de son héros, Hugo Pratt aura passé sa vie à raconter la vérité… comme si c’était un mensonge.

Lele Vianello au Festival BD d’Angoulème

Au prochain Festival de la Bande Dessinée d’Angoulème, qui ouvre demain, l’auteur dessinateur vénitien, Lele Vianello dédicacera son livre Lunes Vénitiennes qui est la version française de Ladri, maschere e lune turche, sur le stand de l’équipe Mosquito.

Derib, Silvina Pratt, Michel Jans de Mosquito et Lele Vianello à Grenoble en mai 2011

Derib, Silvina Pratt, Michel Jans de Mosquito et Lele Vianello à Grenoble en mai 2011

Ladri, Maschere e Lune Turche (Lunes Vénitiennes en version française) est une histoire comique qui se déroule à Venise, entre les rues étroites et les toits des palais, un sort jetés sur trois masques du Carnaval de 1778 dans la Venise d’avant guerre de 1939…

Une histoire entre magie et réalité, avec des cènes érotiques de la rencontre amoureuse entre Casanova et Madre Badessa, sa maîtresse, et avec tant de référence de Lele Vianello à la Venise de Corto Maltese, le héros de son ami Hugo Pratt.

Lunes Vénitiennes

Venise Hantée

Venise Hantée Tome 1, L’Étrange Mort de Lord Montbarry

Scandale dans la bonne société londonienne ! Lord Montbarry a rompu ses fiançailles avec la respectable Agnès Lockwood pour épouser une sulfureuse aventurière. Fuyant le déshonneur à Venise, le couple s’installe dans un somptueux palais de la cité des Doges. Mais l’aristocrate anglais meurt dans des circonstances bien mystérieuses, laissant à sa jeune épouse une fortune colossale ! Il n’en faut pas plus pour éveiller les soupçons du romancier Wilkie Collins.
Celui-ci, grand amateur de crimes insolubles, se rend à Venise pour y mener son enquête.

Ce thriller librement adapté de Wilkie Collins (L’Hôtel hanté) a pour décor Londres et Venise au XIXème siècle. Un grand récit policier autant dépaysant que diabolique.

Des beaux dessins de Vincent Wagner illustrent l’intrigue écrite par Roger Seiter, nous promenant dans la frontière entre Cannargio et Castello, dans un palais proche de Santa Maria dei Miracoli que nous vous laissons découvrir par vous même.

ISBN-10: 2848104236

Venise Hantée Tome 1, L'Etrange Mort de Lord Montbarry

Pour celles et ceux qui sont impatients de découvrir la suite, le second album paraîtra le 13 février 2014, juste avant le Carnaval de Venise.

Venise Hantée, Tome 2 : Le mystère de la chambre 14

ISBN-10: 2848104600

En pré-commande dès à présent chez l’éditeur Emmanuel Proust Éditions.

Vincent Wagner expose tout ce mois de janvier une cinquantaine de planches originales de Venise Hantée à la médiathèque d’Obernai, Cour Athic (67).
Rencontre-dédicace avec l’auteur ce samedi 25 janvier, qui sera également dimanche au Festibulles de Puligny-Montrachet (21).

L’or du Vénitien

Qui a cassé le nez de la statue du Maure de Venise, au coin de la maison du célèbre peintre, le Tintoret ? Et qui a bien pu achever son tableau Saint Georges au dragon ? C’est peut-être le même homme.

L’histoire a désormais oublié son nom, et pourtant il a joué un rôle étonnant dans la vie et dans l’œuvre du Tintoret. Cet homme était originaire d’un petit village suisse, Altdorf, et il rêvait de séduire Véréna, la plus belle fille de la vallée. C’est dans ce dessein qu’il est parti chercher fortune au-delà des Alpes. Son naturel et sa présence d’esprit charment le vieux peintre, ses récits imagés de la vie des bergers nourrissent les tableaux du maître… et c’est ainsi que Sebastian Casser accomplit son destin.

L'Or du Vénitien

L’or du vénitien
Le peintre Jacopo Robusti, dit le Tintoret,
et son assistant Sebastian Casser

Jean Binder (Auteur), avec la contribution de Nicole Pommaux, Ingrid Sissung (Traduction), Christina Buley-Uribe (Documentation)

  • Relié: 45 pages
  • Editeur : L’Ecole des Loisirs (23 avril 2010)
  • Collection : Archimède
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2211200753
  • ISBN-13: 978-2211200752
  • Dimensions du produit: 28,2 x 21,6 x 1 cm

***

Basé sur le testament d’Ottavia Robusti, la fille du Tiintoreto, qui atteste de son mariage avec le « peintre capable » Sebastian Casser, cette Bande Dessinée raconte de façon romanesque la vie d’une garçon vacher qui quitte son village du sud de l’Allemagne actuelle, pour devenir, à Venise, apprenti du Tintoret. Les dix dernières pages de l’album constituent une partie documentaire rédigée par Christina Buley-Uribe, pour mieux comprendre ce qui a été évoqué dans l’histoire qui vient de nous être racontée.

Les dessins, à la manière de gravures est dynamique, et l’histoire rondement menée, bien que l’on puisse déceler des failles, font de cet album un livre agréable à parcourir. Mais la vie de ce Sebastian Casser étant un immense mystère (de lui on sait très peu de choses), cela pouvait permettre toutes les fantaisies. C’est fait de façon intelligente.

Le Gondolier aux Etoiles

C’est une histoire qui est parue dans « La Semaine de Suzette », du jeudi 1er août 1935.

Nous vous laissons découvrir cette histoire qui, malgré ses 80 ans, reste encore bien pimpante…

Lele Vianello

Derib, Silvina Pratt, Michel Jans de Mosquito et Lele Vianello à Grenoble en mai 2011

Derib, Silvina Pratt, Michel Jans de Mosquito et Lele Vianello à Grenoble en mai 2011

Raffaele, dit Lele, Vianello est né le 7 septembre 1951.

Diplômé en dessin industriel, il réside et travaille dans la lagune à Malamocco, sur le Lido de Venise.

Au milieu des années 70, il commencça à dessiner des histoires de science-fiction pour le magazine de BD italien Il Mago. Il alla présenter ses premiers travaux à Hugo Pratt qui lui donna de nombreux conseils, et finit par se lier d’amitié avec lui. Quelques publications suivirent dans les Help, Simbad et dans les journaux locaux.

Il publia en 1981 Venezia una singolare avventura dont il a dessiné les 170 vignettes qui illustrent l’histoire écrite par Umberto Franzoi, directeur du Musée du Palazzo Ducale.

Dans les années 80, il débuta sa collaboration avec Hugo Pratt. Il commença à travailler sur les Scorpions du désert, puis Corto en Sibérie. Aux côtés du maître, il a entre autres travaillé sur Cato Zoulou, Jesuit Joe, et sur des travaux publicitaires. Il accompagna Hugo Pratt jusqu’à la fin de sa vie, en travaillant avec son complice Guido Fuga, avec lequel il réalisa, en 1997, le guide sur Venise Corto Sconto qui deviendra ensuite dans sa version française, Itinéraires avec Corto Maltese, aux éditions Casterman.

En 2000, il a collaboré avec le magazine nautique Bolina dans laquelle il a créé un nouveau personnage, Matko.

Son second guide, en 2002, est toujours attaché à sa lagune natale. Navigar in laguna, où l’histoire officielle est liée aux contes de fées et aux légendes que l’on raconte encore à Venise. Il n’y a jamais eu de version française.

En 2005 , il a illustré cinq aventures d’aviation, liés de manières diverses à Venise, publié par l’armée de l’air italienne et publiée sous le titre Le ali del Leone. Il n’y a pas eu de version française hélas !

En 2010 il recommencça une fructueuse collaboration avec Guido Fuga, pour la bande dessinée Cubana, publiée par la maison d’éditions Edizioni Voilier. Cet album est une suite du célèbre L’homme des Caraïbes par Hugo Pratt, dans lequel Sven change son nom en capitaine Cudd  pour vivre une aventure cubaine au moment où les Barbudos, menés par un certain Che, s’agitent dans la forêt. Le livre a été publié en version française.

Un autre de ses albums à été édité en France, en 1993, Le Fanfaron, est la version française de Il Millantatore.

 On notera encore Marco Polo. Testimonianze d un viaggio straordinario sorti en Italie en 2007, Garibaldi Eroe di fatto publié en 2011, et toujours en Italie seulement…

Heureusement, ses deux derniers albums, sortis en Italie en 2013, Dick Turpin et Ladri di maschere e lune turche sortirons prochainement dans une version française, pour notre plus grand bonheur (aux éditions Mosquito)

Mosquito est une maison d’édition de bandes dessinées créée en 1989. L’association dauphylactère d’où sont issus les fondateurs de Mosquito organise chaque année le salon des 5 jours BD à Grenoble. Mosquito est connu pour ses rééditions de classiques de la bande dessinée italienne (Sergio Toppi, Attilio Micheluzzi, Guido Buzzelli) qui lui ont valu le Prix du patrimoine du festival d’Angoulême 2011.

 Voir le site personnel de Lele Vianello.

Cubana

Je me souviens de Pratt

Je me souviens de Pratt

Note de l’éditeur

Hugo Pratt restera sans doute comme la figure la plus brillante de la bande dessinée transalpine. Dessinateur très talentueux, conteur exceptionnel, aventurier, acteur de cinéma… Il a connu une carrière absolument étonnante et contribué lui-même a construire sa légende. Il nous a paru intéressant de faire parler ceux qui ont vécu auprès de lui à l’époque où il réalise ses chefs d’œuvres. Nous découvrons un Pratt plus humain mais tout aussi attachant. Ses proches nous ont confié de très nombreuses photos inédites.

En septembre 1962, Hugo Pratt, qui a passé quelques années en Argentine, revient à Venise. C’est là qu’il va lancer ses œuvres majeures et être reconnu. C’est là aussi, à Malomocco, qu’il se construire une famille et trouver de bons amis. Ces derniers se souviennent de ces années là à travers témoignages et diverses anecdotes.

18 ans déjà que nous a quitté l’auteur de Corto Maltese : Hugo Pratt, c’était un 20 août 1995.

Encore aujourd’hui, l’homme, le personnage Hugo Pratt fascine de nombreux amateurs.

Grâce à ce livre, nous découvrons, par exemple, Mariolina Pasqualini qu’Hugo Pratt a immortalisée dans Corto Maltese en lui donnant les traits de Venexiana Stevenson…

Ce livre est vraiment passionnant. Les témoignages et les anecdotes racontés dans ces pages nous donnent une autre vision d’Hugo Pratt. On y découvre un truculent personnage qui sera tout de même marqué par le succès de ses œuvres. Ses années Malamocco sont aussi un document qui permet de découvrir comment travaillait ce génie de la bande dessinée, un document sur une période, une façon de vivre, mais aussi un beau témoignage sur l’amitié. Les passages de Vianello, de Fuga, de Pasqualini entre autres sont vraiment émouvants.

Hogo Pratt

Je me souviens de Pratt
conversations à Malamocco
Silvina Pratt, Michel Jans, Lele Vianello, Giusto Fuga, Mariolina Pasqualini, Anne Frognier, Ivo Pavone, Alberto Ongaro
128 pages, noir et blanc
ISBN : 2-35283-091-5
Prix : 15.00 €
Genre : Biographie
Septembre 2013

Disponible dès à présent dans toutes les bonnes librairies ou sur le site des éditions Mosquito

Les Bandits de Venise

Line Diar était ravie.

Venue passer les fêtes du Carnaval à Venise avec ses parents, elle se trouvait invitée à un bal masqué chez des amis. Après bien des hésitations, elle avait choisi de se déguiser en Vénitienne de l’ancien temps.

La fête battait son plein chez les Poggi quand la famille Diar arriva. Tout de suite, M. et Mme. Diar, qui venaient régulièrement à Venise une fois l’an, retrouvèrent là quantité d’amis…

« Les bandits de Venise » est une histoire illustrée parue dans « La Semaine de Suzette » du jeudi 1er août 1957. Nous l’avons reproduite pour nos fidèles lecteurs et lectrices… et nul doute que cela rappellera de bons souvenirs à certaines.

Les Bandits de Venise - La semaine de Suzette - 1 août 1957

Les Bandits de Venise - La semaine de Suzette - 1 août 1957

Les Bandits de Venise - La semaine de Suzette - 1 août 1957

Le Chevalier Gérard

Cette histoire, imaginée par Pierre Adam, à été publiée le 17 novembre 1936 dans Histoires en Images, qui, à cette période, paraissait trois fois par semaine, les mardi, jeudi et dimanche.

Un jeune et vaillant inconnu sauve un vieillard de la noyade, après que sa gondole ait été heurté par une autre embarcation. Le valet du vieil homme demande à son sauveur de l’emmener jusqu’à son palais.

Là, il rencontre Isabella, la fille du noble patricien Dandili, que le jeune homme vient de sauver. Le Conseil des Dix souhaite que le jeune Isabelle épouse le prince Lussino d’Illirye. Mais le geste si noble du jeune chevalier français, Gérard de Magnac, pourrait bien perturber ces plans…

La Vengeance du Vénitien

Cette histoire complète imaginée par Régine Véran est parue dans Histoires en Images du 17 juin 1930.

A cette époque, Marino Sanudo gouvernait Venise…

Le Dragon de Venise

En juin 1956 une nouvelle aventure entraîne Tim et son oncle, le célèbre détective Mac Aron, suivis de l’inséparable Tom à Venise. L’histoire est parue dans le mensuel Dynamic Tony-Cyclone N° 44.

Dans le train qui les mène de Rome à Venise, ils font la rencontre de Sylvio, un metteur en scène vénitien, qui vient de terminer son premier grand film, « Le Dragon de Venise » et qui les invite à séjourner chez lui.

Nos deux héros arrivent à Venise et découvrent la ville avant de s’installer chez Sylvio. Les autres invités, interprètes du films arrivent, Gualdo, le dragon, Francesca, la fiancée de Sylvio, et, le lendemain, Lucezia et Luigi.

Le lendemain tous se rendent à la projection privée du film, où un mystérieux personnage vient, discrètement, assister et découvrir les premières images. Peu après la fin de la projection, on découvre le vol du film. Assez rapidement on soupçonne l’assistant…

Lorsque l’oncle de Tin se perd dans Venise cela nous vaut quelques jolies vignettes, et sa mauvaise rencontre avec un gondolier rancunier de savoureuses péripéties. Il faudra lire le numéro suivant pour suivre la piste d’un certain Orsini, un méchant borgne. Mais comme la suite de ces aventures se déroulent sur la terrafera elle vous intéresseront moins.

Le Secret de la Lagune

C’est le 14 mai 1935 que les lecteurs de Histoires en Images ont découvert cette nouvelle histoire sur Venise.

La belle Maria Giordani a un faible pour l’artiste qui est amoureux d’elle : Syvio Perinni. Mais le chevalier Luiggini, qui a des vues sur la belle, va tout tenter pour contrarier cet amour. A Venise, tout tenter signifie complot, bocca de leonne, arrestation, prison… et la justice du doge.

Est-ce que Marie saura surmonter toutes les épreuves qui l’attendent ?

Previous Older Entries

Tous les articles des derniers mois…

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 578 autres abonnés