Toutes les photos du Carnaval de Remiremont

Nous sommes pourtant habitués à voir la foule envahir Remirement à l’occasion de notre Carnaval dans les Vosges, mais c’est toujours impressionnant de voir cette marée humaine déferler de tous les accès de la ville vers le parvis de l’Église Abbatiale. Un carnaval de Remiremont que Klod à en bonne partie passé cloué au lit de l’hôtel par une bronchite, alors que depuis deux ans que nous avions commencé notre projet de l’Oiseau de Feu il attendait ce moment de paraître sur les estrades du son et lumières.  D’après les organisateurs, il y aurait eu 10.000 personnes sur le W.E. mais d’après la police, 9.000 pour la seule journée de dimanche.

 

Hommage aux Casanovas de Remiremont

Nos espions ont compté 363 humains et 1 chien costumé-e-s qui ont passé la porte de la mairie pour le podium du dimanche, ce qui nous laisse à penser que sur les trois jours du Carnaval, ce sont plus de 400 personnes masquées qui ont déambulé dans les rues de la citée conventuelle.

Rien à dire à propos de l’organisation sans faille de ce Carnaval. Yves Chrétien et son équipe sont d’une redoutable efficacité, et toute la troupe des Casanovas de merveilleux aides pour les costumés. A notre arrivée, un programme détaillé avec toutes les consignes adaptées était distribué aux costumé-e-s. Il suffisait de s’y conformer pour vivre des moments merveilleux de partage avec un public dont les yeux brillaient de bonheur et de leur offrir ainsi du rêve et de la poésie. Le temps à été plus clément que ce qui était annoncé, si l’on excepte une petite rincée en fin d’après-midi samedi. Fait nouveau, de nombreuses boutiques sont restées ouvertes dimanche, et ces commerçants avaient le sourire le soir, car cela à été « une bonne journée » (ce qui, dans la bouche d’un commerçant veut dire beaucoup de choses). Il a tout de même fallu 15 ans pour qu’ils comprennent cela !

Ce qui est extrêmement plaisant à Remiremont, c’est ce savant dosage de temps et d’espaces destinés à satisfaire les photographes exigeant, avec des moments magiques pour fasciner le public. Magie augmenté par le silence « imposé », (et trop souvent encore, vécu par certain-e-s comme une contrainte alors que c’est la règle qui entretiens le mystère du masque).

Bref, à présent, la seule ombre qui pourrait obscurcir ce tableau idyllique reste les conditions d’accueil des costumé-e-s. Pas au point de vue des superbes vestiaires ou de l’encadrement, là tout est parfait, mais certain-e-s reprochent qu’à Remiremont rien ne soir proposé pour l’hébergement et la restauration des costumé-e-s. Des consignes (que nous n’avons pas voulu relayer) ont même circulé, appelant les costumé-e-s au boycott du carnaval de Remiremont, aussi n’a t’on vu personne originaire de Verdun ou de certaines régions de France. Cela n’a point empêché la réussite du Carnaval, le seul résultat est donc, que toutes ces zizanies au sein de notre beau monde des costumé-e-s commencent à fatiguer beaucoup de monde… au point que ce sont les associations qui sont à l’origine de ces boycotts qui pourraient bien en faire les frais dans les temps à venir…

C’est en tout cas le sentiment général que soulève cette gué-guerre des égos.

Voir à propos du carnaval, le post dans le blog des Amis de l’Evasion, Le Petit Journal de Pascal, Venise 57, et un nouveau groupe dédié sur Flickr !

A présent, direz-vous… les photos !

Klod à posté ses photos sur Flickr, les plus belles sont dans son album sur PBase… on peut également en voir quelques unes sur Facebook.

Les photos des autres photographes :

Chaque année, on voit à Remiremont des costumé-e-s remarquables qu’on ne voit, hélas nulle part ailleurs ce qui est regrettable.  Voilà quelques beaux costumes repérés cette année, avec des personnages qui jouent leur rôle à merveille et que nous aimerions voir plus souvent, alors, vous qui organisez des Carnavals au quatre coins de la France, pensez également à inviter ces merveilleux vosgiens !

… et nous terminerons sur ce beau regard qui ne peut être qu’une belle invitation à revenir à Remiremont pour le XVIIème Carnaval.

La prune de Remiremont

Elle est célèbre, franchement acide, avec un arrière goût amer, et surtout extrêmement salée. Vous l’avez bien sûr toutes et tous reconnue, il s’agit de la Prune de Remiremont dont la renommée est devenue, en quelque années, internationale.

Vous imaginez un touriste qui a entendu parler du célèbre Carnaval Vosgien et qui a fait le trajet depuis l’Allemagne, la Belgique, la Suisse, ou qui est venu spécialement depuis l’un des nombreux départements de France que l’on pouvait lire sur les plaques d’immatriculation.  Il trouve péniblement une place de stationnement libre, et voyant d’autres véhicules là, se gare sans penser à mal. En attendant le début du spectacle féérique, il décide d’aller savourer la cuisine vosgienne dans un des restaurants de la ville. Nous sommes dimanche, et les quelques restaurants qui ne sont pas fermé, sont bondés, il faut attendre parfois trois services si l’on a pas réservé.

Enfin repus, il revient à sa voiture pour prendre son appareil photo, et là… plus de véhicule, il a été emmené par la fourrière.

Un Carnaval à Remiremont, c’est chaque année un nombre impressionnant de véhicules embarqués en 2 jours à la fourrière municipale.   Nous avons remarqué que, par hasard, ce sont toujours les véhicules qui ne sont pas immatriculés 88 qui sont enlevés les premiers. Un effort à été fait depuis peu pour les costumé-e-s qui ont désormais des parcs réservés.  C’est déjà cela, car la mésaventures est arrivé à des masqué-e-s par le passé, et il l’ont encore en travers de la gorge. Pensez :

Le PV pour stationnement gênant 90,00 €uros
La fourrière 135,00 €uros.

225,00 €uros pour dire « Bienvenue au Carnaval de Remiremont, France » !

Monsieur le maire, ne pensez-vous pas qu’il pourrait y avoir d’autres solutions ?

Avez-vous pensé à l’image de marque de votre belle cité que vont ramener et propager tous ces touristes dans leur contrée lointaine ?

Si encore l’argent récolté par toutes ces prunes servait à nourrir et loger les costumé-e-s qui font l’effort de venir, souvent de loin, à Remiremont pour ce spectacle gratuit…

Photos du XVème Carnaval de Remiremont

Petit à petit des photos du Carnaval de Remiremont sont mises en ligne :

Klod a mis ses plus belles photos sur PBase : http://www.pbase.com/klod/remiremont_2010
Et un autre album sur Flickr : http://www.flickr.com/photos/claude-barrere-france/sets/72157623679047176/
Si vous avez participé à ce Carnaval et croisé notre Klod, vous retrouverez aussi certainement vos photos dans votre album personnel !

N’oubliez pas d’aller visiter la complète revue de presse de notre jolie Licorne bleue : Stéphanie dans son blog "Derrière le Masque"

Nous avons trouvé un article, avec des photos, sans savoir qui l’a écrit !
Les autres photographes nous ont fait parvenir leurs liens :

Claude
Corinne & Alain Warnier
Denis Masson
Dominic Jacob
Fabienne et Pascal-Claire
Jacky
Jean-Luc
Martine & Thierry
Mimu Vosges
Nicole Sastre
Philippe Montaut
Rachel
Sergio
Teddy
Yves Auboyer
… et même un inconnu !

Le site de Remiremont (photos Y. Jacquiel) ?

(Si on vous a oublié ou si vous en connaissez d’autres envoyez nous vite le lien !)

Le XVème Carnaval

A Remiremont, cette année 2010, ce sera la quinzième année
que le carnaval a lieu !
Connaissant l’énorme activité de toute l’équipe du
Carnaval, nous imaginions bien que quelque chose devait bien se tramer dans les
Vosges. Nous avons donc décidé d’aller fureter dans le coin, non comme des
renard qui ne sont pas très bien vus, mais deux petites souris, oreilles en
pointe dressées, et fourrant notre museau partout.
 
Vot Etot Da ! (Comme on dit en Russie, prononcer
"vatetada" soit "Eh bien dites donc !!")
 
Imaginez-donc ce que nous avons découvert !
 
Ils sont bien en train de préparer un pré-programme,
secret, car 2010 sera la quinzième édition du carnaval vénitien de Remiremont.
Donc, comme il s’agit d’une date d’anniversaire, ils veulent intensifier la
fête, simplement, mais de qualité.
Ouverture de l’exposition-animée le
vendredi 5 mars 2010Espace le Volontaire. L’exposition durera comme tous les
ans, 14 ou  17 jours.
Samedi 13 mars 2010, Grand concert avec le chœur
d’hommes des trois abbayes de Senones
. Chants polyphoniques dans l’église
abbatiale, avec la participation de nombreux costumés dans l’enceinte de
l’église abbatiale, et très certainement  cortège depuis l’espace du Volontaire
jusque dans l’église.
Jeudi soir 18 mars 2010, (un jour plus tôt que les
autres années) dès 20 heures, ouverture en musique des quatre jours  du 15ème
carnaval vénitien de Remiremon
t.
Vendredi 19 mars 2010, en après-midi, parade dans les rues
de la ville.
Vendredi 19 mars 2010 en soirée, Grand bal de prestige des
Costumés
. Repas dansant dans un Palais des congrès transformé en Palais
Vénitien. Palais des congrès entièrement décoré par un professionnel du
spectacle, et participation des costumés vénitiens, sur la piste de danse, avec
orchestre italien. 
Vendredi 19, samedi 20 et dimanche 21 mars 2010 -
marché vénitien dans la rue de la Franche-Pierre piétonne.
Féerie Vénitienne
le Jeudi soir 18, vendredi 19 samedi 20 et dimanche 21 mars 2010, avec séance
photographique
pour les photographes le samedi 20 mars le matin dans la cour
rénovée de la médiathèque Maxonrupt. Façade de château rénovée de toute
beauté.
Son et lumière le samedi soir, et le dimanche
après-midi.
Bien sûr, un programme sera établi avec plus de précision et
diffusé largement…
C’est peut-être pour cela que notre Klod nous a fait un
malaise !
Il imagine déjà, les Komandos Vosgiens, qui, tels nos
vaillants Pionniers, s’activent fièrement en chantant à tue tête des chants
patriotiques, égalisant les herbes avec la Faucille, montant de nombreux décors
avec le Marteau, sous le regard bienveillant de nos idylles.
Klod, on a bien tous compris que tu ne veux pas organiser
un Carnaval en Isère, ne t’en fais pas !

Avis de recherche

Lorsque nous photographions les costumé-e-s, pendant un Carnaval, nous leur sollicitons une carte de visite où est indiqué leurs coordonnées. cela nous permet ensuite de leur envoyer nos photos. Le plus souvent, surtout s’ils nous connaissent, ils nous les donnent spontanément.
Parfois, il n’en ont pas, où nous ne réussissons pas à obtenir le précieux bristol, dont certains sont de véritables oeuvres d’art (on peut en voir beaucoup sur le site d’Alain et Corinne Warnier).
Alors, commence une longue et difficle enquête pour retrouver nos modèles.
Le plus amusant, c’est que dans la majorité des cas, notre ancienne espionne soviétique maison s’exclame : "Mais oui, je les ai vus en civil dans le vestaiaire, ils étaient à tel endroit, j’ai discuté avec eux… "
 
D’ailleurs, si vous reconnaissez quelques vosgiens qui nous restent, pour le moment inconnus, ce serait très agréable pour nous de les identifier, mettre les photos dans les bons albums et leur envoyer à eux aussi s’ils ont Internet.
 
Ce sont entre autres en 2007 :
DSCN6689
et en 2008 :
Apparition du soirOmbres vertesCouple

Remiremont : la neige nous attends !

Comme l’an passé la neige nous attends à Remiremont !

C’est peut être une tradition locale ?

En tout cas, le contraste est fort avec le pâle soleil (mais soleil tout de même) de Tallinn

Neige de printemps dans els Vosges
Neige de printemps dans els Vosges
Neige de printemps dans els Vosges

Espérons que les vosgiens sauront faire fondre la neige avant notre arrivée…

Neige de printemps dans les Vosges
Neige de printemps à Saint-Nabors
Neige de printemps dans les Vosges

Mais si cela peut vous consoler, à Grenoble aussi il neige même en ville… la preuve :


Déjà d’autres photos de Remiremont !

Vu sur  Le Portail Photos de « Venezia-Numérique » !! , les superbes 800 photos de Cyril (qui a réussi les photos du défilé nocturne que j’ai ratées – mais il pouvait aller là où je ne pouvais pas : de l’autre côté des barrières !).

Sous la neige et le soleil !
 

Carnaval de Remiremont 2007
852 photos
Dernier ajout 28/03/2007
J’ai regardé ces superbes photos, cela m’a donné quelques idées nouvelles. J’ai vu aussi que j’ai oublié de tirer parti du bassin pour les reflets ou le jet d’eau en avant plan… J’étais vraiment troublé par les masques !
 
Pour les photos de nuit, j’ai compris que l’an prochain, je dois :
1 – demander une accréditation qui me permettra d’aller à l’intérieur des barrières. (Utile aussi pour la vidéo, car cette année, on n’entends que les applaudissement et commentaires d’une baboussia qui s’était collée contre la caméra sans demander notre avis)
2 – trouver un point proche d’un éclairage du son et lumière.
3 – mettre un cache jaune ou opaque sur le flash pour l’atténuer.
4 – après le défilé, profiter des éclairages de l’église abbatiale…

Revue de détails

Je me suis attaché à montrer ces détails qui font que l’ensemble est réussi. Vous pouvez les retrouver tous dans mes albums photos Yahoo !  
Pour Remiremont, il y a trois dossiers :
Une petite mise en jambe !
 
Je suis un peu déçu par le résultat des photos prises pendant le son et lumière. Le flash de l’appareil numérique a tout écrasé, et en mode nuit ou spectacle, vous bougiez trop. Cela n’a rien a voir avec ce que je réussissais à obtenir avec tout mon matériel et mon appareil argentique. Bon, je vais réfléchir, apprendre et trouver mieux pour l’an prochain !
 
La réussite d’un costume tiens aussi dans une foule de détails, dont certains passeront peut être inaperçus du public qui voit défiler deux cent masques dans une même journée. Le dimanche, j’ai travaillé avec peu de "sujets" (pardon, de masques !) cherchant à valoriser tout ce formidable travail que vous avez fait. J’ai essayé de trouver chaque petit détail, de rendre compte des heures de travail que ces passionnés, dans le secret de leurs maisons, ont certainement passé pour réaliser ces costumes.

Colombine à Remiremont

C’est avec beaucoup de plaisir que nous avons retrouvé Colombine au carnaval.
Son costume, cette année, est vraiment très beau, j’ai encore découvert une foule de ces petits détails qui font, de ces costumes des oeuvres d’art. De plus, on voit bien que Kathia prend du plaisir pendant le carnaval, elle bouge, danse avec la musique des orchestres, pose avec le public avec tant de gentillesse et de patience !
Je pense qu’elle aura eu un succès mérité avec les photographes…
 
Dimanche prochain, elle sera à Paris… sans nous (je suis de service samedi et dimanche).

Remiremont, sous la neige !

Il fallait bien du courage et beaucoup d’amour pour les masques pour décider de faire 500 kilomètres, quitter le soleil de Grenoble, pour trouver la neige et le froid des Vosges !
Mais, bien que ce fût fatiguant, nous n’avons pas regretté nos deux jours au carnaval de Remiremont.
 
Nous avons découvert une petite ville, charmante, avec de belles bâtisses qui m’ont semblées du XVI et XVII ème. La rue principale possède de belle arcades, comme dans les bastides de Midi-Pyrénées. L’église abbatiale qui jouxte le palais est imposante. A l’intérieur, elle est très lumineuse. Je voulais y relever les noms des enfants de la ville morts pour la nation, sur la plaque commémorative, mais le temps m’a manqué. Je vérifierai sur Mémorial GenWeb, et si ce n’est pas encore réalisé, je le ferai l’an prochain. (Ici, chacun sa passion : moi, outre la photographie, je suis un champion de la généalogie – , et je relève, entre autre, les noms portés sur les Monuments aux Morts – pour alimenter une base de donnée nationale : http://memorial-genweb.org/html/fr/index.php3)
 
Je n’étais jamais allé dans les Vosges, et tout comme Olga, j’ai découvert cette région. hélas, nous n’avions que trop peu de temps, peut être l’an prochain prendrons nous un moment pour voir Epinal, et le Ballon des Vosges ?
C’est une région qui semble très jolie.
 
Nous y avons très bien mangé, mais, le dimanche, les rares restaurants ouverts étaient complets, alors nous avons découvert, à Plombières-les-Bains, un bel hôtel-restaurant : Le Strasbourgeois. Un régal pour nos papilles…

Bientôt : Le carnaval vénitien de Remiremont

Les 24 et 25 mars, il y a un autre carnaval du même style à Remiremont, dans les Vosges
 
 
Je vais essayer de convaincre Olia d’y aller aussi. Je crois que ce ne sera pas trop difficile : elle est toujours ravie de partir en voyage, et s’est passionnée pour ces masques au point qu’elle a envie, elle aussi de se faire un personnage pour l’année prochaine… elle a déjà fait l’inventaire de tout ce qu’elle a déjà et qui pourra lui servir… L’idée plaît même à Anna, et si Maxime voulait bien…

Tous les articles des derniers mois…

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 577 autres abonnés