Venezianische Messe in Ludwigsburg

Venise se déplace, en cette fin d’été, à Ludwigsburg !

La royale ville baroque fête du 7 au 9 septembre 2012 le Carnaval Vénitien, un festival des sens somptueux et une fête colorée dans une des plus belles villes d’Europe.

Ludwigsburg aime la tradition baroque  et la célèbre souvent. Depuis que le duc Carl Eugen lors d’un voyage en Italie s’est épris des bals vénitiens, et en est revenu si marqué qu’il a importé cette somptueuse fête dans sa ville de résidence et qu’il a transformé le marché en Piazza San Marco.

Horaires d’ouverture :
Vendredi 7 Septembre 2012 de 18:00 à 23h30 heures
Samedi 8 Septembre 2012 de 14:00 à 23:30 heures
Dimanche 9 Septembre 2012 de 11:00 à 21:30 heures

Informations : Marktplatz 6, 71634 Ludwigsburg, Téléphone (0 71 41) 9 10-22 52,

E-Mail

Site Internet

La réponse de l’Organisation du Carnaval aux costumés venus du monde entier

Ce matin, La Nuova a donné, dans un article polémique, la réponse officielle des organisateurs du Carnaval de Venise, suite aux protestations des costumés venus du monde entier.

Même si aucun quotidien n’a parlé de vos protestations couvertes par l’omerta, elles sont donc bien arrivés. La réponse de Marco Agostini, le directeur général de la commune est : « Nous sommes fatigués des critiques de ceux qui ne mettent pas un sou dans le Carnaval de Venise, qui est l’évènement le plus important d’Italie« .

Raffaele Alajmo, patron du cafè Quadri qui a parlé du Carnevale sur la Piazza comme « une atteinte à l’histoire de Venise, avec des fontaines de vin brulé et la musique disco » s’est pratiquement fait traiter de bouffon. C’est vrai que les costumés, mal accueillis dans le cafè historique de la place se sont réfugiés au Quadri, et cela a augmenté les tensions sur la place qui était autrefois « le plus beau salon du monde ». Donc, même si le ressenti est le même pour tous, journalistes étrangers, touristes, costumés et vénitiens, l’organisation du Carnaval persiste et signe.

Mieux, même, ce que l’on doit retenir de ce discours, c’est que les costumés n’investissent pas pour le Carnaval.

Piero Rosa Salva, le président de Venezia Marketing & Eventi, la société qui a fait main basse sur la logistique du Carnaval, à décidé de reproduire les évènements emblématiques du Carnaval, pour renflouer les caisses après le désastreux démarrage du Carnaval à cause du temps sibérien.

Il a aura donc aujourd’hui un second vol de l’ange, pour tenter d’effacer l’image calamiteuse d’une colombine bloquée pendant dix minutes dans le froid et la bora, et qui, bien entendu est malade, depuis. Elle sera donc remplacée par Fabrizzia D’Ottavio, championne olympique de gymnastique rythmique. On persiste donc dans le grand n’importe quoi, dans le seul but, avoué, de récupérer un peu plus de recettes (250 mille €uros espérés sur ce seul week-end). En effet, la commune se lamente que la place, privatisée et payante, « n’est pas pleine de monde« . Du côté de Venice Events, on se lamente car l’espace privé payant reste désespérément vide. Il n’y a rien à y voir, le prix demandé ne valant pas la prestation proposée, l’espace VIP ne fait pas recette. La mairie a refusé toute idée de rallonge budgétaire : « A force de vouloir décentraliser et organiser des animations dans tous les coins de Venise, c’est normal que le public se disperse« , répond-on du côté de la mairie. A notre avis, le problème est tout autre, les gens viennent à Venise pour voir autre chose que ça, et surtout pas à ce prix.

Ce vol de l’ange bis repetita viendra en concurrence avec le traditionnel vol de l’âne sur la piazza Ferreto à Mestre : un vrai moment de pur bonheur et de folie simple et spontanée.

Pour le week-end, de nombreux campis jusqu’ici délaissés et paisibles ont été envahis par des installations tonitruantes, baraque à vin brulè (une plaie pour conserver l’intégrité d’un costume), et musique techno a fond jusqu’au bout de la nuit.

Les costumés qui ont travaillé toute une année sur leurs costumes, dépensé en moyenne 5.000 €uros chacun pour participer au carnaval ne savent plus où aller… c’est un peu comme si Piero Rosa Salva et Davide Rampello leurs indiquaient qu’ils n’ont plus besoin de costumés pour le Carnaval, que les touristes suffisent.

Parmi les vénitiens, notamment de Venessia.com des voix s’élèvent pour exiger une nouvelle organisation du Carnaval conjointe entre les habitants et les costumés.

Le Gazzettino titrait ce matin, à propos d’un touriste en masque, qui, avec son épée à troué un tableau. L’homme un français de 55 ans, a fait un petit trou avec une fausse épaée, dans un grand tableau de Pietro Uberti (1671-1762), le « Bailo Giovanni Emo« .

Evènement surprise hier devant la basilique.

A midi précises, à l’heure où les cloches du carillon de San Marco sonnaient à la volée, une pluie de confettis à été lancée sur la foule amassée devant la basilique. Stefano Sofiato : « A mezzogiorno, al suono delle campane, dalla basilicia di San Marco hanno gettato i coriandoli e, allo smettere dello scampanio, hanno applaudito i gentili ospiti del Canevale. Un grande gesto. Proporrei di istituire una cosa del genere ad ogni festa: un applauso dei veneziani ai turisti in piazza San Marco.« 

Vendredi, même heure même lieu il y a eu un flash mob

Un flash mob a eu lieu devant la basilique San Marco à 12 heures, à l’appel de l’Ufficio beni culturale et touristique et du Patriarcat de Venise. Informés par les réseaux sociaux, les participants ont célébré comme autrefois la Fête del Beato Angelico.

Dans les palais, les fêtes se succèdent…

Enrica Rocca a été au Ballo del Doge, et nous monte l’envers du décors de cette institution.

On commence à trouver sur Internet des photos de photographes sur le Carnaval de Venise 2012, et comme nous vous savons impatients de les voir :

Siro Baldo

Giorgio Simo

Pawel Klal

Aldo Rizzuti

Fabio Malegoni

Valérie Guignier

Laure Jacquemin

Venezianische Messe Ludwigsburg – Les photos

Nous avons commencé à trouver des photos de la Venezianische Messe de Ludwigsburg …
 
Sur P Base :
Daniel Hans (Dan pour les costumé-e-s) : http://www.pbase.com/danlebon/ludwigsburg_2008&page=all
 
Sur Flickr :
Les meilleures photos de Klod sont déjà en ligne : http://www.flickr.com/photos/klod38/sets/72157607200043663/detail/ et pensez aussi à feuilleter les albums de chque costumé-e-s…
 

Die Venezianische Messe Ludwigsburg

Partis sous un véritable déluge, nous avons craint que la Venezianische Messe de Ludwigsburg ne se retrouve noyée sous les mêmes trombes d’eau.

Tôt, vendredi matin, nous étions sur place à découvrir cette ville, belle comme un bijou.

Proprette comme une ville allemande, avec ses ronronnantes (manière de parler) Porches a chaque coin de rue, nous avons découvert de belles habitations. Nous ne vous raconterons pas l’histoire de la ville (mais si vous y tenez, allez donc voir sur Wikipédia), ni celle de son magnifique château que vous trouverez dans la même encyclopédie à : Résidence de Ludwigsbourg (Das Barock-Residenzschloss) .

 

Par contre, nous avons eu l’heureuse et agréable surprise de découvrir un petit joyau baroque, qui nous a transportés à quelques milliers de kilomètres de là, à Saint-Pétersbourg. Le pavillon de chasse et de plaisance Favorite nous a semblé un écrin qui ne demandait qu’à recevoir la visite de nos Ded Moroz et Snegourotchka… il ne nous aura manqué que la neige pour que le bonheur soit parfait !

 
 
 
 Vous pourrez voir les premières photos dans les galeries sur Ludwigsbourg et Die Venezianische Messe
 

Nous avons retrouvé avec un immense plaisir nos ami-e-s costumé-e-s allemand-e-s qui nous ont accueillis avec beaucoup d’attentions. La Venezianische Messe est une grande fête baroque où se mélangent des costumés vénitiens, des costumes baroques ainsi que des tenues historiques. Le pire peut y côtoyer le meilleur, une peu comme partout !

Le public allemand est merveilleux. C’est sous des applaudissements nourris que, lors de la parade du vendredi, nous avons progressés à travers la ville. De tels encouragements sont allés droit dans nos cœurs, la chaleur des spectateurs venant s’ajouter à l’atmosphère lourde de cette après-midi orageuse.  Nos Pierrot et Colombine se sont alors donnés en spectacle, multipliant courbettes et facéties, posant volontiers pour des spectateurs ravis.

Le samedi nous avons couru au pavillon de chasse et de plaisance Favorite pour y réaliser une belle séance de photos (aucun des autres costumé-e-s et photographes que nous avions invités n’a eu le courage de nous y rejoindre en raison de la pluie menaçante. Ils ont loupé de belles photos dans un cadre merveilleux !)

La pluie a un peu calmé nos ardeurs en fin d’après-midi…

 

Mais c’est sous un beau soleil que la fête s’est terminée, dimanche avec beaucoup de monde, un franc succès et une ambiance chaude et conviviale. Aucun débordement, pas de beuverie, comme on aurait pu le craindre, tout s’est bien passé. Une organisation à l’allemande : stricte et parfaite, où les spectacles commencent à l’heure et où les choses sont claires et précises.

 

Et, cerise sur le gâteau, on mange merveilleusement bien à Ludwigsburg, et le café au lait y est un délice surmonté d’une montagne de mousse crémeuse…

C’est juré, dans deux ans, nous reviendrons à la Venezianische Messe de Ludwigsburg !

 

 

Départ pour Louisville

Pendant que certains vont aller en Belgique, à l’invitation de nos amis de Braine-l’Alleud, de notre côté, nous partons cette après-midi pour la Venezianische Messe à Ludwigsburg où, nous l’espérons, il ne tombera pas le déluge que nous avons dans les Alpes !
Sur place, nous logerons au City Hôtel, près de la gare.
Rendez-vous demain à tou-te-s celles et ceux qui seront aussi là-bas (ammenez le soleil si vous pouvez)
Rendez-vous lundi ou mardi pour tout le monde, pour échanger sur notre expérience allemande et échanger avec ceux qui auront connu l’expérience belge…
Klod espère toujours ramener des photos, même si à Ludwigsburg se sera un peu plus compliqué à cause des "Pass VIP"…
 

Venezianische Messe à Ludwigsburg

Notre prochaine participation costumée sera pour le Venezianische Messe à Ludwigsburg.

 

Nous avons réussi à obtenir toutes les précisions grâce à l’aide précieuse de nos ami-e-s costumé-e-s allemands, merci à eux tous. Merci aussi à Ghyslaine, notre généreuse interprète.

Pour ceux qui souhaitent aussi y aller voici donc ce que nous savons (soit qu’on nous l’ait expliqué, soit que nous l’ayons découvert)

 

Tout se déroule dans un endroit fermé, la place du marché ( ) et l’entrée est payante pour les touristes et visiteurs. Prix d’entrée pour la foire vénitienne en 2008

Eintrittspreise für die Venezianische Messe 2008

Prix d’entrée vendredi

Eintrittspreise Freitag

Carte du jour des adultes 6 €uros

Tageskarte Erwachsene  6 €uros

Avec une réduction 4 €uros

Ermäßigungsberechtigte 4 €uros

Prix d’entrée samedi ou dimanche

Eintrittspreise Samstag oder Sonntag

Carte du jour des adultes 9 €uros

Tageskarte Erwachsene   9 €uros

Avec une réduction 6 €uros

Ermäßigungsberechtigte 6 €uros

 

Entrée libre pour les enfants moins de 12 ans en accompagnement des adultes

Kinder unter 12 Jahren in Begleitung Erwachsener frei

 

Il est nécessaire de s’inscrire au préalable (le bulletin d’inscription peut être téléchargé sur le site du Carnaval ou réclamé à Beate Schweickhardt ou sa collège Helga Schubert Tel. 0049 (0) 7141 910-22 52 ou info [at] ludwigsburg.de), et on doit envoyer une photo de chaque costume. En effet l’entrée est sévèrement contrôlée, et seuls les costumes inscrits seront autorisés à participer. Si vous n’obtenez pas le bulletin d’inscription, vous pouvez écrire à Klod qui vous le transmettra par e-mail.

 

Pour les photographes, ne seront accrédités que ceux qui auront fait parvenir une copie de leur carte de presse.

 

Cette région de l’Allemagne est une zone verte où la circulation automobile est sévèrement réglementée. Il est nécessaire d’avoir une « pastille écologique » sur le véhicule et de s’aquiter de certaines atxe… bref, le train est plus avantageux, ce sera en tout cas notre choix. Sur les zones écologiques dont fait partie Ludwigsburg, vous trouvez des informations en francais sur le site de Stuttgart: http://www.stuttgart-tourist.de/FRA/information/umweltzonen.htm ou en anglais sur le site http://www.landkreis-ludwigsburg.de/no_cache/english/.

 

Côté hôtels, les endroits « où logent la plupart des français » ne nous ayant jamais répondu, nous avons réservé au City Hotel ; Keplerstraße 2, 71636 Ludwigsburg leur dernière chambre. Car, en effet tout est déjà complet partout depuis longtemps. Les agences ne proposent que des hôtels à Stuttgart à 13 Km (il faut le savoir car cela reste une solution de replis ?)

Nous avons toutefois des listes d’hôtels que vous pouvez contacter :

http://www.ludwigsburg.de/servlet/PB/menu/1038254/index.html

http://www.ludwigsburg.de/servlet/PB/menu/1038254/index.html

Vous pouvez aussi contacter Christina Seifert : tourismus (at] ludwigsburg.de à l’Office de Tourisme.

 

Côté féérie le programme est en ligne sur le site du Venezianische Messe à Ludwigsburg. En gros et en vrac, il y aura l’orchestre philarmonique de Minsk, du théâtre d’échasses, la Comedia del Arte, et bien sûr « les figures vénitiennes et baroques » … mais cela on le savait puisqu’on y va pour ça !

 

 

 

 

Ludwisburg, notre prochain rendez-vous

Carnaval vénitien de Ludwigsburg, 5. – 7. septembre 2008

Changement d’époque et de décor à Ludwigsburg : trois jours de masques et costumes chatoyants, de chant, de musique, de performances. Un long défilé d’artistes traverse le centre-ville de Ludwigsburg. La place du marché de la ville baroque est métamorphosée en un fabuleux paysage fantasmagorique. Sur différentes scènes, danseurs, chanteurs, comédiens, acrobates et plasticiens transportent les spectateurs dans un univers fantastique. Une ambiance méridionale règne en plein cœur de la Souabe. Le carnaval vénitien est un festival unique des belles illusions.

Le duc Carl Eugen de Wurtemberg (1728-1793) s’inspira notamment de ses voyages italiens pour ordonnancer ses fêtes qui, à cette époque, n’avaient pas leur égal. Il avait été particulièrement conquis par Venise et par l’imaginaire prodigue de la culture festive qui y régnait, notamment pendant le carnaval. Il ramena de la ville lagunaire un nouveau divertissement : en janvier 1768, il offrit, tant à lui-même qu’à ses sujets, une fête vénitienne flamboyante sur la place du marché, avec une kermesse raffinée, de la danse et du théâtre, des masques, de la musique et des saltimbanques. Les courtisans, tout comme le peuple, se laissèrent emporter des jours durant. Les carnavals vénitiens, connus également sous le nom de carnaval de Saint Marc, se tinrent jusqu’en 1775.

 

Informations supplémentaires :
Office de tourisme
Tourist Information
Marktplatz 6
71634 Ludwigsburg
Téléphone : (+49 71 41) 9 10 22 52
Fax : (+49 71 41) 9 10 27 74
(demande de renseignements également par fax)
E-mail :
info@ludwigsburg.de

Fachbereich Wirtschaft, Medien, Tourismus – Service de l’Économie, des Médias et du Tourisme
Horaires d’ouverture :
Lundi – vendredi : 9 heures à 17 heures
Samedi : 9 heures à 14 heures
Nous vous renseignons personnellement avec plaisir et vous envoyons toute la documentation que vous désirez.

Tous les articles des derniers mois…

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 578 autres abonnés